Tactique : Pedri, le prince sans case

SO FOOT
·1 min de lecture

C'était il y a un peu moins de trois semaines, à Elche. Ronald Koeman venait de remporter sa dix-huitième victoire toutes compétitions confondues en tant qu'entraîneur d'un Barça qu'il rêve depuis le premier jour de "remettre au sommet" et décidait de profiter de l'instant pour évoquer publiquement une découverte : "Il semblerait que l'on ait trouvé un milieu à trois très clair : Frenkie qui joue un peu plus haut, Busquets en pivot et Pedri qui joue à fond. Je ne vais pas dire que c'est définitif, car il y a toujours de la place pour le progrès, mais avec ce milieu, l'équipe a progressé." Encore mieux : s'il a presque déjà déposé les armes dans la course à la Liga, le Barça ne perd plus en championnat depuis qu'il se balade en 4-3-3 avec son trio De Jong-Busquets-Pedri pour moteur.

Tout n'est pas rose pour autant, puisque les Catalans ont été battus en finale de la Supercoupe d'Espagne par…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com