Tactique : une Pologne aux couleurs primaires

Dans les dernières minutes du match face à l'Argentine, Czesław Michniewicz hurle : "No foul ! No foul !" Le sélectionneur polonais n'a pas peur de voir un coup franc dangereux tombé sur le pied gauche de Lionel Messi. Ce qui l'inquiète est de voir l'un de ses hommes recevoir un nouveau carton jaune, la Pologne étant alors à égalité parfaite au nombre de points et au goal average avec le Mexique. Un but inscrit par l'Arabie Saoudite au bout du temps additionnel le soulagera finalement et a permis aux Rouge et Blanc de se qualifier pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde, même si la gestion de cette dernière rencontre contre l'Argentine interroge. Regroupés dans leur moitié de terrain et très passifs, les coéquipiers de Robert Lewandowski se sont grandement exposés (3.5xG concédés) et ont quasiment accepté de jouer…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com