Tactique : comment le PSG peut embêter le Bayern

SO FOOT
·1 min de lecture

Il a l'allure d'un croque-mort, type Mathias Bones, avec haut noir, pantalon noir, et visage pâle. En ce dimanche de septembre, Sebastian Hoeness souhaiterait surtout que la caméra qui lui fait face s'éteigne. Alors, sous le soleil d'Hoffenheim, il souffle, légèrement agacé : "Pour être honnête, j'aurais préféré que nous soyons deuxièmes parce que là, on ne va parler que de ça toute la semaine." Le "ça" n'est pourtant pas n'importe quoi : à 38 ans, Hoeness vient de réussir pour la première fois depuis décembre 2019 à stopper un Bayern inexpugnable, vainqueur quelques jours plus tôt, à Budapest, face à Séville, de son vingt-troisième match consécutif, du jamais-vu pour un membre des cinq plus grands championnats européens. Le "ça" est donc un exploit, et Sebastian Hoeness, qui vient de vivre sa première à domicile sur le banc d'Hoffenheim, le sait mieux que personne, lui qui était encore quelques semaines plus…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com