Tactique : Tchouaméni, la Tour d'avance

·1 min de lecture

Ils disent depuis le premier jour que ce gamin est spécial, mais son entraîneur à l'AS Monaco, Niko Kovač, lui avait demandé de ne surtout rien inventer. Pas cette fois. "Sois toi-même, ne change pas, joue comme tu sais le faire, c'est pour ça que Didier Deschamps t'a convoqué." Voilà les mots soufflés il y a quelques jours par le technicien croate aux oreilles d'Aurélien Tchouaméni, lâché à 21 ans dans le grain bain international face à la Bosnie (1-1) mercredi dernier, puis pour une première titularisation en Ukraine (1-1) samedi soir. Conséquence : sur 128 minutes, Tchouaméni a fait du Tchouaméni et a régalé son monde au milieu d'une troupe bleue pourtant en vrac, qui a notamment sorti à Kiev une première période sans le moindre sens collectif. Dans ce grand marasme, le lampadaire de l'AS Monaco, lui, n'a pas…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles