Tadej Pogacar avant la dernière semaine du Tour de France : « Je ne compte pas sur le contre-la-montre »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Pogacar (à droite) compte bien attaquer Vingegaard. (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de sa conférence de presse de la journée de repos du Tour à Carcassonne ce lundi, Tadej Pogacar a annoncé qu'il comptait bien profiter des cols pyrénéens pour combler son retard au général par rapport au Maillot Jaune, Jonas Vingegaard.

« Comment abordez-vous cette semaine dans les Pyrénées ?
Je vais continuer à attaquer dans toutes les bosses. Chaque journée a été difficile depuis le départ et ça va continuer. Mais je veux finir ce Tour sans regret. Après, je ne peux pas dire à quel endroit précisément je peux faire la différence, ça dépendra des jambes. Mais quand je vois que Jonas (Vingegaard) répond à chacune de mes attaques, comme à Mende, une montée courte et explosive où il est resté dans ma roue, ça me motive.

lire aussi

Nos tops et nos flops de la semaine après le passage des Alpes

Tadej Pogacar

« Cette semaine, je vais continuer à attaquer le plus possible. On verra ensuite le résultat. Je crois qu'une deuxième place, c'est pas mal. »

Sur les 2'22 de retard que vous comptez sur Vingegaard, combien de temps estimez-vous pouvoir reprendre lors du contre-la-montre de samedi à Rocamadour ?
Je connais bien le parcours, je l'ai reconnu deux fois. Mais je ne compte surtout pas sur ce chrono pour réduire tout ce retard. Jonas est aussi très bon en contre-la-montre et ce serait une erreur de tout miser dessus. Il faudra reprendre du temps avant.

lire aussi

Toute l'actualité du Tour de France

Pour vous, qui est le favori de ce Tour de France ?
Jonas a 2'22'' d'avance. C'est lui le favori. Mais dans le top 10, il y a encore des coureurs qui peuvent attraper le podium ou même gagner cette course. Pour moi, cette semaine, je vais continuer à attaquer le plus possible. On verra ensuite le résultat. Je crois qu'une deuxième place, c'est pas mal. Mais je veux être en jaune à Paris. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles