Tadej Pogacar remporte le GP de Montréal devant Wout van Aert, David Gaudu 5e

Tadej Pogacar remporte le GP de Montréal devant Wout van Aert, David Gaudu 5e

Tadej Pogacar a remporté la classique World Tour du GP de Québec dimanche. Au sprint, le Slovène a devancé Wout van Aert et Andrea Bagioli sur la ligne. David Gaudu, présent dans le groupe final, a tenté sa chance en vain.

Trois ans après, le Grand Prix de Montréal a repris ses droits. La course World Tour a vu une arrivée cinq étoiles : Tadej Pogacar (UAE Emirates) et Wout van Aert (Jumbo-Visma), David Gaudu (FDJ-Groupama), Adam Yates (Ineos Grenadiers) et Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl) ont constitué le groupe final d'une course où la victoire s'est réglée au sprint.

À ce petit jeu-là, David Gaudu a tenté sa chance en attaquant à plusieurs centaines de mètres de l'arrivée, dans un faux plat montant. Le Français, 4e du dernier Tour de France, a creusé un petit écart, avant d'être dépassé par la puissance de Tadej Pogacar. Wout van Aert a tenté de déborder le double vainqueur de la Grande Boucle, mais a finalement dû s'incliner. L'Italien Andrea Bagioli termine 3e, devant Adam Yates et David Gaudu qui ont coupé leur effort.

14

Tadej Pogacar a empoché sa 14e victoire de la saison ce dimanche dans les rues de Montréal.

Au départ de la classique canadienne, les 18 tours d'un circuit long de 221,4 km ont permis aux échappés de prendre leur chance. À 25 km de l'arrivée, les derniers fuyards ont été rattrapés pour laisser les favoris s'expliquer.

lire aussi

Le classement du GP de Montréal

Wout van Aert trop juste

Dans la foulée, Tobias Foss (Jumbo-Visma) a placé une accélération, qui a été fatale à Michael Matthews (BikeExchange). Puis tous les favoris sont passés à l'attaque : Tadej Pogacar est sorti du peloton, suivi par Wout van Aert. Adam Yates a tenté sa chance pour faire craquer le Belge, qui n'a lâché que quelques mètres. Même si Romain Bardet (DSM) a tenté de s'extraire du peloton pour faire la jonction avec les hommes de tête, l'explication entre les cinq hommes forts du jour (Adam Yates, Tadej Pogacar, Wout Van Aert, David Gaudu et Andrea Bagioli) a eu lieu. Et à ce petit jeu-là, à 14 jours des Mondiaux en Australie (25 septembre), c'est le Slovène qui a eu le dernier mot.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme