Le TAS enregistre l'appel déposé par l'AMA contre l'agence antidopage russe sur le cas Kamila Valieva

Kamila Valieva a été contrôlé positive en décembre dernier. (B. Papon/L'Équipe)

Le tribunal arbitral du sport a annoncé, ce lundi dans un communiqué, qu'il se saisissait de l'affaire impliquant Kamila Valieva et l'agence antidopage russe, après la demande déposée mardi dernier par le président de l'agence mondiale antidopage (AMA).

Le tribunal arbitral du sport (TAS) a déclaré, ce lundi, qu'il se saisissait de l'affaire Kamila Valieva, après la demande émise, mardi dernier, par l'Agence mondiale antidopage (AMA) en raison de l'absence de progrès dans les investigations de l'agence antidopage russe (Rusada) sur ce cas. Le TAS a donc annoncé qu'il enregistrait l'appel de l'AMA et qu'il avait ouvert une procédure d'arbitrage contre la Rusada.

Dans son communiqué, il déclare également que l'agence mondiale antidopage a demandé au TAS de suspendre la patineuse russe pour une durée de quatre ans, mais aussi qu'il annule tous les résultats en compétition de la patineuse à compter du 25 décembre 2021, soit le jour où elle a été testée positive à la trimétazidine.

lire aussi : Toute l'actualité sur les affaires de dopage

En octobre dernier, la Rusada avait affirmé qu'elle ne diffuserait pas les résultats de l'enquête sur le contrôle positif de la jeune patineuse. Une décision qui avait amené le président de l'AMA Witold Banka à adresser une « mise en demeure » à l'agence russe.