Taylor Fritz après sa défaite contre Rafael Nadal à Wimbledon : « J'avais envie de pleurer »

Taylor Fritz s'arrête en quarts de finale à Wimbledon. (P. Lahalle/L'Équipe)

Face à un Rafael Nadal blessé, Taylor Fritz a cru pouvoir jouer plus en sécurité en quarts de finale de Wimbledon. À tort. L'Américain s'est incliné en cinq sets (3-6, 7-5, 3-6, 7-5, 7-6 [4]) et s'est montré marqué par cette défaite.

« Comment avez-vous vécu ce match face à un Rafael Nadal qui est apparu diminué ?
Cela m'a fait réfléchir au deuxième set. J'ai pensé que je pourrais jouer un peu plus en sécurité pendant un moment. J'ai cessé d'être aussi agressif. J'ai l'impression d'avoir laissé ça m'atteindre un peu. Il ne se déplaçait plus aussi bien sur certains coups, et le service avait perdu de la vitesse. Mais vers la fin de la seconde manche, nous avons joué de très longs échanges où je le faisais bouger d'un côté à l'autre et il faisait des frappes sur des coups pour lesquels je ne pense pas que beaucoup de joueurs normaux pourraient atteindre. Je me suis dit : ''OK, je ne peux pas le traiter comme s'il était blessé.''

lire aussi

Rafael Nadal s'en sort face à Taylor Fritz et se qualifie pour les demi-finales de Wimbledon

« Une fois qu'il a eu une idée de la blessure, il savait que cela n'allait vraiment l'affecter que sur le service et qu'il pouvait jouer du fond. Donc non, je ne pense pas qu'il ait inventé une blessure ou quoi que ce soit. La vitesse de son service a chuté. Il ne ferait pas ça sans raison. »

Quand vous avez vu quelqu'un qui semblait être aussi gravement blessé jouer des points comme il l'a fait, avez-vous pensé à un problème de sportivité ?
Non. Je pense qu'au début, quand il l'a fait, il ne savait probablement pas à quel point ça pouvait être mauvais pour lui. Cela explique peut-être que sa manière de bouger n'était pas aussi explosive. Je ne sais pas s'il a pris des analgésiques ou quoi que ce soit. Une fois qu'il a eu une idée de la blessure, il savait que cela n'allait vraiment l'affecter que sur le service et qu'il pouvait jouer du fond. Donc non, je ne pense pas qu'il ait inventé une blessure ou quoi que ce soit. La vitesse de son service a chuté. Il ne ferait pas ça sans raison. Dans les troisième, quatrième et cinquième sets, il a eu des coups de défense incroyables. Il a probablement beaucoup souffert.

lire aussi

Rafael Nadal « préoccupé » par son physique après son quart à Wimbledon

Comment sortez-vous de ce match ?
Je le voulais vraiment, ce match. Donc c'est difficile en ce moment de voir le bon côté des choses. Après la fin du match, j'avais envie de pleurer. Je ne me suis jamais senti comme ça après une défaite. Je n'ai jamais eu l'impression de pouvoir pleurer après une défaite. C'est juste assez révélateur pour savoir que cette défaite m'a fait plus mal que n'importe quelle autre avant. Les meilleures chances que j'ai eues, c'étaient les trois fois où il a servi pour rester dans le match, une fois dans le quatrième set, et deux fois dans le cinquième. Je ne l'ai pas assez fait ressentir la pression à ces moments-là. »

lire aussi

Tous les articles sur Wimbledon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles