Tchouaméni, patron malgré lui

Paul Pogba, Presnel Kimpembe, Lucas Hernández, N'Golo Kanté, Kingsley Coman, Karim Benzema, Adrien Rabiot, Boubacar Kamara, et désormais Hugo Lloris et Théo Hernández. Cette cascade de blessures n'en finit plus et va obliger Didier Deschamps à sortir la caisse à outils face à l'Autriche et au Danemark les 22 et 25 septembre prochains dans le cadre des dernières rencontres des phases de poules de la Ligue des nations. Coup de bol, certains de ses indéboulonnables n'ont pas été emporté par la tempête. C'est le cas d'Aurélien Tchouaméni, brillant depuis le début de son aventure au Real Madrid, sans aucun doute l'un des premiers écrous que placera le sélectionneur des Bleus au moment de bricoler son onze de départ. Passeur décisif lors de la victoire de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com