Teddy Tamgho sanctionné par l'AIU pour avoir entraîné pendant sa suspension entre 2014 et 2015

Teddy Tamgho. (A. Martin/L'Équipe)

L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) a annoncé ce lundi que Teddy Tamgho, champion du monde 2013 du triple saut, avait été sanctionné d'un an de suspension rétroactivement pour avoir entraîné entre 2014 et 2015, alors qu'il était suspendu pour trois manquements à ses obligations de localisation.

Entraîneur depuis sa retraite sportive, Teddy Tamgho a été sanctionné par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU), a annoncé ce lundi, l'agence qui régit le dopage pour World Athletics. Il est reproché au champion du monde 2013 du triple saut d'avoir entraîné à plusieurs reprises, sur des compétitions officielles (dont les Mondiaux juniors 2014 où son athlète Rouguy Diallo avait décroché l'or) entre 2014 et 2015 alors que ça lui était interdit à cause d'une suspension d'un an (18 mars 2014 - 17 mars 2015) pour trois manquements à ses obligations de localisation durant la période décembre 2012 et mars 2014.

lire aussi : Teddy Tamgho, ancien champion du monde du triple saut, annonce sa retraite

Malgré des explications fournies, celui qui entraîne notamment Wilhem Belocian et Cyrena Samba-Mayela, n'a pas convaincu l'AIU et a écopé d'une suspension rétroactive supplémentaire d'un an, du 18 mars 2015 au 17 mars 2016, annulant les résultats obtenus pendant cette période.

Une décision qui finalement a peu de conséquences pour Tamgho puisqu'il s'était blessé gravement au tendon d'Achille lors du meeting de Doha en mai 2015 et il n'avait pas participé à la saison estivale. Seul son titre de champion de France en salle 2016 devrait, donc, lui être retiré.

lire aussi : Toute l'actualité de l'athlétisme