Temps additionnel au Mondial : de nombreuses minutes de bonheur en plus

La Coupe du monde 2022 vient tout juste de débuter, mais un record a d'ores et déjà été battu. Ce lundi, le match entre l'Angleterre et l'Iran (6-2) a duré... 117 minutes et 16 secondes, devenant la plus longue rencontre de l'histoire du Mondial (hors prolongation) depuis qu'Opta en collecte les données, c'est-à-dire 1966. Aux quatorze minutes de temps additionnel accolées en fin de premier acte, après le KO subi par le gardien persan Alireza Beiranvand, se sont en effet ajoutées treize minutes de rab avant le coup de sifflet final, ce qui a permis à Mehdi Taremi d'inscrire, sur un penalty accordé grâce à la VAR, un but très tardif (90e+13). Un cas isolé ? Loin de là, car les deux autres parties de la journée, Sénégal-Pays-Bas (0-2) et

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com