Tennis - Affaire Djokovic - Pour son père Srdjan Djokovic, « Novak est le Spartacus du nouveau monde »

·1 min de lecture
Tennis - Affaire Djokovic - Pour son père Srdjan Djokovic, « Novak est le Spartacus du nouveau monde »
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Les parents de Novak Djokovic ont réagi jeudi avec indignation à la situation de leur fils, qu'ils estiment scandaleuse. Depuis Belgrade, les parents de Novak Djokovic se sont exprimés jeudi sur la situation de leur fils, actuellement dans un hôtel de quarantaine après s'être vu refuser l'entrée en Australie, en attendant une décision finale lundi. « Aujourd'hui ils peuvent le jeter dans un donjon, demain ils peuvent l'enchaîner, a notamment déclaré Srdjan Djokovic. Novak est le Spartacus d'un nouveau monde qui ne tolérera pas l'injustice, le colonialisme et l'hypocrisie. » Srdjan Djokovic « Ils piétinent Novak pour piétiner la Serbie » Jugeant la situation « scandaleuse », Dijana Djokovic a affirmé : « ils veulent lui couper les ailes, mais nous savons à quel point il est fort. » La famille a exposé les coupes des neuf Open d'Australie remportés par le n°1 mondial à l'endroit où se tenait la conférence de presse avec les médias serbes. « Ils le gardent en captivité. Ils piétinent Novak pour piétiner la Serbie et le peuple serbe, a ajouté le père de Novak Djokovic. Morrison (le premier ministre australien) et ses semblables ont osé attaquer Novak pour mettre la Serbie à genoux. Ça n'a rien à voir avec le sport, c'est politique. Novak est le meilleur joueur du monde mais quelques centaines de millions de personnes à l'ouest ne peuvent pas le supporter. » La famille Djokovic a indiqué qu'elle organiserait une manifestation de soutien devant le parlement serbe, au centre de Belgrade. lire aussi Viktor Troicki : « C'est un scandale ! »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles