Tennis - ATP - Acapulco - Miomir Kecmanovic a tapé dans l'oeil de Rafael Nadal

L'Equipe.fr
L’Equipe

Si l'Espagnol a battu le Serbe au deuxième tour du tournoi d'Acapulco (6-2, 7-5), il a apprécié en expert l'opposition apportée par le jeune 50e mondial (20 ans). Pour son retour au jeu un mois après l'Open d'Australie, Rafael Nadal n'a pas encore perdu un set dans l'Open du Mexique, un tournoi qu'il a gagné deux fois en... 2005, à 18 ans, et 2013. L'Espagnol, qualifié pour les quarts de finale où il affrontera le Sud-Coréen Soonwoo Kwon, a éliminé successivement son compatriote Pablo Andujar (6-3, 6-2) et le Serbe Miomir Kecmanovic (6-2, 7-5). Acapulco : Humbert, Mannarino et Zverev sortis au 2e tour Kecmanovic lui a particulièrement tapé dans l'oeil. Ancien n°1 mondial juniors, le Belgradois né en août 1999, un an après Stefanos Tsitsipas et un an avant Félix Auger-Aliassime, deux adversaires qu'il affrontait dans les compétitions de jeunes, « est un joueur très dangereux », a confié Rafael Nadal. « Il est jeune, a beaucoup de puissance, je suis soulagé d'avoir gagné ce match » a-t-il ajouté.

Vite débordé par le n°2 mondial, vainqueur des cinq premiers jeux du premier set, Kecmanovic n'a pas lâché prise, débreakant notamment Nadal à 5-3 pour rester en vie dans le second. Au premier tour, ce droitier qui a pour modèle Roger Federer et Novak Djokovic avait éliminé (3-6, 6-3, 6-4) Alex de Minaur, né la même année que lui mais deux fois mieux classé (25e contre 50e à l'ATP).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi