Tennis - ATP - Adelaïde - Arthur Rinderknech et Corentin Moutet en quarts de finale à l'Open d'Adelaïde

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Thiago Monteiro
    Joueur de tennis brésilien
  • Gaël Monfils
    Gaël Monfils
    Joueur de tennis français
  • Arthur Rinderknech
    Joueur de tennis français
  • Karen Khachanov
    Joueur de tennis

Arthur Rinderknech et Corentin Moutent tracent leur route à Adelaïde. Le premier affrontera Karen Khachanov en quarts de finale, le second Thiago Monteiro, bénéficiaire de l'abandon de Gaël Monfils. La saison débute bien pour Arthur Rinderknech (56e) qui confirme une partie des attentes que ses résultats en 2021 ont fait naître. En effet, le voici en quarts de finale de l'Open d'Adelaïde après un match très solide face à Soonwoo Kwon (53e). Le Français a bataillé deux heures et ne s'est pas découragé après la perte du premier set (5-7, 6-3, 6-2). Une nouvelle fois il a pu compter sur son service (18 aces, 81 % de points gagnés) pour se sortir des moments délicats. lire aussi Le tableau de l'Open d'Adelaïde Rinderknech aurait cependant pu passer moins de temps sur le court s'il avait converti ses quatre balles de set sur le service de Kwon à 5-4 dans la première manche. Au contraire, c'était lui qui se faisait breaker derrière, sur la seule occasion de la rencontre du Coréen. Mais il est bien qualifié pour les quarts de finale et il affrontera le Russe Karen Khachanov (29e). Bonzi s'arrête là Il a été imité plus tard dans la journée par Corentin Moutet. Le gaucher, 115e mondial et issu des qualifications, a dominé le Hongrois Marton Fucsovics, 38e, en deux petits sets (6-2, 6-2). En quarts, il affrontera le Brésilien Thiago Monteiro, qui a bénéficié de l'abandon de Gaël Monfils au début de la troisième manche (6-7 [2], 6-3, 1-0). Ce n'est pas passé également pour Benjamin Bonzi. Le Français s'arrête au deuxième tour, stoppé par Tommy Paul (6-4, 7-6 [6]).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles