Tennis - ATP - Belgrade 2 - Gaël Monfils cède au bout de la nuit à Belgrade contre Roberto Carballes Baena

·2 min de lecture

Mal parti, Gaël Monfils avait su se réveiller mais a fini par céder en trois manches acharnées (1-6, 6-3, 6-7) contre l'Espagnol Roberto Carballes Baena, sur la terre battue de Belgrade, mercredi. Le combat a duré plus de 2h30 et Gaël Monfils a fini par céder au bout de la nuit conte Roberto Carballes Baena (1-6, 6-3, 6-7 [4-7]). Le Français avait très mal débuté son huitième de finale contre l'Espagnol (98e joueur mondial), commettant trois doubles fautes dans le premier jeu. Mené 4-0 en 11 minutes dans la première manche, il avait fait appel à des soins, ensuite, à cause d'une hanche douloureuse. Après la perte du premier set (1-6), il avait même d'emblée concédé un break dans le début du second. Mais c'est là que Monfils s'est réveillé pour transformer la rencontre en une bataille acharnée, où il a montré une bonne attitude, combative. Il a fini par s'emparer du second set et a fait le forcing dans le début de la manche décisive, se procurant trois balles de double break pour mener 3-0.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Passage à vide fatal dans le dernier tie-break Mais Carballes Baena, déjà tombeur d'un Français au premier tour, Arthur Rinderknech, ne s'est pas laissé déborder, pas plus qu'il n'a paniqué quand il a été mené 4-1 dans le tie-break décisif. Il a repris les choses en main à ce moment-là, et Monfils est retombé dans ses travers, comme sur cette double faute alors qu'il était mené 5-4 dans le tie-break. L'Espagnol a enchaîné six points pour remporter le tie-break et le match (7-4). Il affrontera l'Argentin Federico Delbonis en quarts de finale. En colère après cette défaite et un match qui a fini par lui échapper, Gaël Monfils n'a pas souhaité s'exprimer. lire aussi Le tableau de l'ATP 250 de Belgrade 2 Dusan Lajovic écoeure Jérémy Chardy