Tennis - ATP - Carlos Moya : « Rafa (Nadal) était épuisé »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Carlos Moya, l'entraîneur de Rafael Nadal, a reconnu que le joueur espagnol était à bout de forces, ce qui explique son absence à Wimbledon et aux J.O. Interrogé par la télévision espagnole, Carlos Moya, l'entraîneur de Rafael Nadal, est revenu sur les raisons pour les lesquelles le joueur espagnol avait renoncé à participer à Wimbledon et aux Jeux Olympiques. « La tournée sur terre battue a été très difficile, avec beaucoup de pression physique et mentale. Rafa a terminé épuisé. Il va prendre un repos bien mérité. C'est un marathon, une course de longue distance dans laquelle des décisions difficiles doivent être prises et il a considéré que le mieux était de s'arrêter pour revenir plus fort. Il y a deux ans, Rafa avait atteint un point de grande fatigue mentale dont il avait été très difficile de sortir et il a interprété qu'il était à nouveau proche de cela. Il ne peut pas se permettre de jouer un Grand Chelem s'il n'est pas à 100 %. » « Mentalement compliqué d'affronter les confinements avant un grand match » Plus que les effets de la défaite face à Novak Djokovic en demi-finale à Roland-Garros, le coach a également mis en avant d'autres paramètres. « Il y a aussi le fait qu'il y a une semaine de moins que d'habitude pour préparer Wimbledon, ainsi que le contexte dans lequel nous sommes avec la pandémie. C'est mentalement compliqué d'affronter les confinements avant un grand match, jouer avec peu de public, etc. Cela affecte Rafa, et c'était difficile d'aller à Londres avec une quarantaine entre les deux. » Moya est enfin revenu sur la fameuse demi-finale de Roland-Garros. « C'était un match similaire à celui qu'ils ont joué à Rome il y a quelques semaines. C'était très serré mais Novak a été meilleur dans les moments importants comme à 5-6 dans le troisième set. Il a également laissé revenir Novak dans le match à 5-0 en début de match. Rafa a fait trop d'erreurs directes et il n'était pas à son niveau au service ou en revers. Novak a un mental impressionnant, une détermination rarement vue dans l'histoire du sport. Tous les membres du Big 3 se sont améliorés. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles