Tennis - ATP - Cincinnati - Alexander Zverev sort Stefanos Tsitsipas et rejoint Andrey Rublev en finale à Cincinnati

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au terme d'un duel accroché et qui sentait le souffre, Alexander Zverev a dominé Stefanos Tsitsipas, samedi, en demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati (6-4, 3-6, 7-6 [4]). L'Allemand affrontera Andrey Rublev en finale ce dimanche. Amputé pour plusieurs mois (voir plus) de deux membres de son « Big 3 », le tennis se cherche d'autres rivalités. Samedi soir dans la chaleur et l'humidité de l'Ohio, Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas ont entretenu la leur de manière brûlante. Lors de leur dernier duel, à Roland-Garros, les deux s'étaient déjà livré un sacré combat en cinq sets. Ils ont remis ça, en trois sets à Cincinnati, pour leur neuvième affrontement. Et cette fois l'Allemand en est sorti vainqueur (6-4, 3-6, 7-6 [4]). lire aussi Le tableau du Masters 1000 de Cincinnati C'est aussi lui qui a mis le feu aux poudres juste après avoir assuré d'un ace le gain du premier set. Exaspéré par le temps que son adversaire prenait pour aller se changer dans les vestiaires, il s'est lâché auprès de l'arbitre, accusant son adversaire d'en profiter pour échanger par textos avec son père et entraîneur Apostolos. « Il a pris son sac avec son portable. C'était la même chose à Paris et ce sera la même chose à chaque fois qu'il jouera », a-t-il protesté. Avant de faire de grands gestes de dépit, seul au milieu du court.

Zverev n'avait jamais gagné un match à Cincinnati Quand le Grec est revenu sept minutes plus tard, la foule l'a accueilli par une bronca. D'entrée de jeu, Zverev a fait le break, appelant la foule pour le soutenir. Mais il a fini par perdre le fil et une double faute, un raté à la volée (secteur où il a souffert) et un coup droit manqué lui ont fait perdre son avance dans ce set. Tsitsipas, lui, restait imperturbable et envoyait un énorme passing quelques jeux plus tard pour prendre de nouveau le service de l'Allemand. Il n'allait plus lâcher son avantage, recollait au score avant de... filer aux vestiaires pour se changer de nouveau. Sauf que cette fois, l'arbitre l'a arrêté, lui expliquant que seule une pause était autorisée par match et qu'il serait averti s'il retardait le jeu. Le Grec a renoncé à se changer et a de nouveau conservé sa lucidité en se détachant très vite dans le troisième set avec deux breaks d'avance. La finale lui tendait les bras. Jusqu'à ce point incroyable de puissance et d'intensité disputé entre les deux hommes sur une balle de débreak en faveur de Zverev. L'Allemand a stupéfié son adversaire d'un ultime revers avant de mettre de longs instants à récupérer.

Il semblait alors plus touché sur le plan physique - il a fait appel au médecin - que son adversaire mais il venait de le marquer psychologiquement et, au moment de servir pour le match, Tsitsipas a craqué avec une double faute pour céder sa mise en jeu. Tout restait à faire et c'est l'Allemand qui a réussi à prendre le plus sa chance dans le jeu décisif pour valider son ticket pour la finale. Avant cette édition 2021, il n'avait jamais remporté de match dans le grand tableau à Cincinnati. Après avoir corrigé avec brio cette anomalie, il jouera pour le titre ce dimanche face à Andrey Rublev.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles