Tennis - ATP Cup - ATP Cup : qualité de l'air dangereuse à Sydney

L'Equipe.fr
L’Equipe

La qualité de l'air s'est subitement dégradée à Sydney, l'une des trois villes qui accueillent l'ATP Cup et celle où se disputera la phase finale à partir de jeudi. A son réveil, le journaliste britannique du Times, Stuart Fraser, a senti de la fumée dans sa chambre d'hôtel à Sydney. Et pour cause, la qualité de l'air s'est subitement dégradée dans l'une des trois villes qui accueillent actuellement l'ATP Cup. Elle est considérée comme « dangereuse », le pire niveau possible. A l'origine de cette situation, une combinaison de fumée, liée aux incendies qui ravagent l'Australie depuis des mois et portée vers Sydney par le vent, et de brouillard. Les organisateurs de l'Open d'Australie jugent peu probable un report La rencontre entre l'Autriche et la Pologne s'y déroule actuellement, avant le match Croatie-Argentine plus tard dans la journée. Jeudi, tous les quarts finalistes se retrouveront à Sydney. Pourtant dans le même temps, les autorités locales ont fait fermer les piscines extérieures et les... courts de tennis pour la journée. Il est conseillé aux habitants de rester chez eux.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi