Tennis - ATP Cup - ATP Cup : Benoît Paire domine Dusan Lajovic, la France mène 1-0 contre la Serbie

L'Equipe.fr
L’Equipe

Au terme d'un match fou, Benoît Paire s'est arraché pour s'imposer en trois sets face à Dusan Lajovic (6-2, 6-7 [6], 7-5) Lajovic. La France mène 1-0 contre la Serbie avant le duel entre Gaël Monfils et le n°2 mondial Novak Djokovic. Un match de maboul comme peut-être seul Benoît Paire peut nous les offrir. Bien sûr, le Français aurait pu, aurait dû, battre Dusan Lajovic en deux sets. Il a servi pour le match à 6-2, 5-4. Il maîtrisait son sujet, agressait le Serbe dès le retour, lui cassait les pattes avec ses amorties glissées derrière le filet, balançait des mites en revers, quelques-unes aussi en coup droit, et réussissait des beaux services-volées quand il voulait écourter les points. Il se permettait même une petite reprise de volée du pied gauche, captée par le capitaine serbe Nenad Zimonjic, et de se lancer des défis avec son capitaine, Gilles Simon. « Tu veux quoi ? » - « Un ace ! » - « Un ace ? Ok. » Ce fut « seulement » un service gagnant pour mener 6-2, 4-2. Costaud, vraiment. En face, le 34e mondial, solide mais sans génie, subissait.

Et puis il y eut ce jeu de service caviardé au moment de conclure. Le petit bras, l'ennemi n°1 du tennisman. L'Avignonnais était conscient de l'importance de ce point avant le choc entre Gaël Monfils et le n°2 mondial Novak Djokovic. Il s'est tendu et a commis quatre grosses fautes (deux revers dans le couloir, un coup droit et une volée amortie dans le filet). Débreak. Mais il ne s'est pas désuni. Au tie-break, c'est lui qui a été le plus entreprenant, à l'initiative à presque chaque échange. Il s'est fait contrer plusieurs fois mais est allé chercher tous les points, notamment ce magnifique service-volée amortie pour se procurer deux balles de match. C'est là que ça a dérapé. A 6-4, Paire était à un smash de la victoire. Il l'a envoyé dans le couloir. Il s'est précipité dans les bras de Nicolas Mahut, qui regardait ça depuis la porte qui mène au vestiaire. Dans la foulée, Lajovic a sauvé la deuxième balle de match, remporté un incroyable duel de volées réflexes au filet et s'est adjugé la manche sur un retour gagnant. Le stade, à 90% favorable aux Serbes, s'est enflammé. Paire, lui, a passé ses nerfs sur sa raquette, fracassée. Monfils, qui était rentré au vestiaire pour préparer son match contre Djokovic, et Mahut se sont précipités sur le court pour réconforter leur pote et le remotiver.

Le 24e mondial a retrouvé son calme et sa solidité sur son engagement. A 4-3, il s'est même procuré deux balles de break qui lui auraient permis de servir une deuxième fois pour la victoire, mais Lajovic, à bloc après être passé si près de la défaite, les a sauvées courageusement. A 5-4, il s'est procuré une troisième balle de match. La bonne. Un coup droit croisé que le Serbe n'a pu que frôler. Le Français s'est précipité vers son équipe, Monfils en tête. Le 10e mondial peut offrir la victoire à la France, il doit pour cela dominer Djokovic, qu'il n'a jamais battu en dix-sept confrontations.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi