Tennis - ATP Cup - Benoît Paire : « On est une vraie team, on est tous solidaires »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Benoît Paire a apprécié le soutien de ses coéquipiers, et particulièrement celui de Gaël Monfils, après la perte rageante du deuxième set contre Dusan Lajovic (6-2, 6-7 [6], 7-5), lundi à Brisbane lors de l'ATP Cup. « 150e match totalement dingue de votre carrière, un de plus !
C'était un match génial ! Je sers pour le match et je ne m'en sors pas au deuxième set, mais mon niveau de jeu était très bon. Le premier set, je le gagne 6-2 en jouant très, très bien au tennis, mon coup droit, mon revers... Au deuxième, j'arrive à le breaker et je me contente un peu de ce break, je ne joue plus trop les jeux de retour. Et finalement sur le jeu important à 5-4, je me fais débreaker parce que j'ai un peu de pression, je stresse un peu, c'est normal, ce n'est jamais simple de finir un match contre quelqu'un qui joue très bien.
Je suis content que l'équipe soit restée avec moi, soit solidaire comme ça. C'est important d'avoir Gaël (Monfils), Nico (Mahut), Edouard (Roger-Vasselin), tout le monde avec Gillou (Simon). Ils étaient tous auprès de moi à la fin du set et ça m'a fait du bien, ça m'a permis de me reconcentrer et de me dire qu'il ne fallait pas lâcher pour l'équipe. Paire domine Lajovic Monfils est spécialement revenu du vestiaire, où il préparait son match contre Novak Djokovic, pour vous aider à vous remobiliser...
Il vient à la fin du deuxième et surtout il reste pour essayer de me dire : Benoît, c'est bien ce que tu fais, on est tous fiers de toi, continue sur cette voie. Et quoiqu'il arrive, si tu te bats jusqu'à la fin, même si tu perds, ça aura été un super match. C'est là qu'on voit qu'on est une vraie « Team » : on est tous solidaires. Même dans les moments difficiles, ils sont avec moi, ils me soutiennent. On est contents de jouer pour la France. Benoît Paire « On représente la France et on se bat comme des chiens » Ce smash dans le couloir sur la première balle de match, à 6-4 au tie-break, elle aurait pu vous hanter longtemps, non ?
Oui, surtout que je pense que c'est fini sur la volée précédente. Je fais un beau truc, je pense que c'est bon, mais il me fait un petit lob un peu involontaire. Et ce smash en reculant, je le croise trop. C'est vraiment bien de s'en être sorti et de finir comme ça avec un coup droit gagnant. Le stade était pro-Serbe. Comment avez-vous trouvé l'ambiance ?
C'était top ! Beaucoup de Serbes. C'est ça qu'on aime, les ambiances comme ça. Même s'il y avait beaucoup plus de Serbes, ça nous apporte quelque chose, on a l'impression d'être à l'extérieur. On avait aussi nos supporters. Manu Planque était là, Fiona (Ferro), Chloé (Paquet)... C'est important pour nous de les voir, ça nous fait du bien parce qu'on représente la France et on se bat comme des chiens. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi