Tennis - ATP Cup - Martin et Roger-Vasselin perdent le double décisif, la France s'incline contre la Russie (2-1) à l'ATP Cup

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Relancée par la victoire d'Ugo Humbert contre Daniil Medvedev, l'équipe de France s'est finalement inclinée face à la Russie (2-1) à la suite de la défaite en double de Fabrice Martin et Edouard Roger-Vasselin contre la paire Medvedev-Safiullin (6-4, 6-4), dimanche en phase de poules de l'ATP Cup. La magnifique victoire d'Ugo Humbert contre le numéro 2 mondial Daniil Medvedev (6-7 [5], 7-5, 7-6 [2]) n'a pas suffi : l'équipe de France démarre son ATP Cup par une défaite face à la Russie (2-1). Si Humbert avait redonné de l'espoir aux Bleus après le revers d'Arthur Rinderknech contre Roman Safiullin (2-6, 7-5, 6-3), Fabrice Martin et Edouard Roger-Vasselin n'ont pas réussi à apporter le point décisif en double, battus par la paire russe Medvedev-Safiullin (6-4, 6-4) ce dimanche à Sydney.

À l'instar de Rinderknech et de ses 15 balles de break non converties (4/19), les Français ont été moins efficaces dans les moments clés, notamment les points décisifs à égalité (règle du « no ad » lors des doubles de l'ATP Cup). Au premier set, Martin et « ERV », opéré de la hanche droite l'été dernier, n'ont réussi qu'un break malgré cinq opportunités contre deux pour les Russes en trois occasions. lire aussi Programme et résultats de l'ATP Cup L'Italie et l'Australie attendent la France Le service à 190 km/h maladroitement frappé par Medvedev sur l'épaule gauche de Safiullin en début de deuxième set n'a pas perturbé le duo, plus précis et incisif au retour et logiquement récompensé par un break sur le service de Martin à 4-4 dans la deuxième manche. Quelques instants plus tard, les Russes ont conclu la partie par un jeu blanc sur l'engagement de Medvedev.

Cette défaite ne condamne pas mathématiquement la France qui tentera de se relancer dans la nuit de lundi à mardi face à l'Italie de Matteo Berrettini et Jannik Sinner avant, deux jours plus tard, de se mesurer à l'Australie, pays hôte.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles