Tennis - ATP Finals - Novak Djokovic qualifié pour les demi-finales du Masters après avoir battu Andrey Rublev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vainqueur de ses deux premiers matches de poules après son succès express face à Andrey Rublev (6-3, 6-2) ce mercredi, Novak Djokovic s'est qualifié pour les demi-finales du Masters de Turin (Italie). Le Serbe les disputera pour la dixième fois de sa carrière. Il ne fallait surtout pas se fier au début de match de Novak Djokovic, mercredi, à Turin. Breaké d'entrée après un jeu émaillé de fautes directes, le Serbe a vite oublié ces premiers points délicats pour manger tout cru Andrey Rublev. Le Russe affrontait pour la première fois de sa carrière le n°1 mondial. Il repart sur une sacrée fessée (6-3, 6-2 en 1h09). « Nole », lui, sera bien au rendez-vous des demies du Masters pour la dixième fois de sa carrière.

Djokovic n'a pas eu à se tracasser longtemps de son début de match timide (il avait aussi cédé d'entrée son service face à Casper Ruud avant de s'imposer en deux sets). Il a débreaké dans la foulée avant de régler la mire au service avec 14 aces au passage. lire aussi Le film du match Désormais cinquième mondial et bien installé dans le Top 10, Rublev peut encore s'enfermer dans des mauvaises passes quand le scénario ne va pas dans son sens. « C'est le genre de joueur, si quelque chose va mal, c'est difficile pour lui. Il peut faire beaucoup de fautes directes », a expliqué Djokovic après son succès. C'est un peu ce qui s'est passé pour le Russe après des premiers jeux disputés. Des retrouvailles avec Medvedev pas avant la finale Il s'est mis à accumuler les fautes (26 fautes directes en tout) sans montrer son meilleur tennis. Et face au n°1 mondial, ça ne pouvait pas suffire. Comme en plus Djokovic a su enfoncer le clou rapidement après le gain du premier set en breakant sur un jeu somptueux (subtil lob et passing XXL après une défense monstrueuse au passage), les débats ont été écourtés. En quête d'un sixième titre au Masters (pour égaler le record de Roger Federer en la matière), le Serbe poursuit donc sa route avec sérénité en Italie. Il jouera un troisième match de poules sans pression face à Cameron Norrie (qui bénéficie du forfait de Stefanos Tsitsipas) puisqu'il est, en plus, d'ores et déjà assuré de finir premier de son groupe. Daniil Medvedev s'étant lui aussi assuré la place de leader, les deux hommes, adversaires en finale au Rolex Paris Masters, se retrouveront au mieux en finale. Cela conclurait l'année en beauté avec un duel entre les deux meilleurs joueurs de la saison. lire aussi Le tableau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles