Tennis - ATP - Plus de gros tournois ATP et plus d'argent à partir de 2023

·2 min de lecture

Le board de l'ATP a validé pour 2023 des premières mesures d'un plan stratégique visant à garantir les hausses des prize money, un partage plus transparent des gains entre les tournois et les joueurs et une place prédominante des Masters 1000 dont la majorité se déroulera sur 11-12 jours. Dans un document que L'Équipe a eu l'occasion de consulter, Andrea Gaudenzi, le patron de l'ATP, a confirmé que certains points du plan stratégique, sur lequel l'organisation travaille depuis 18 mois, ont été adoptés par le board. Et qui sont censés être appliqués à partir de 2023. Cela concerne notamment un accord sur une nouvelle formule de partage des bénéfices entre les tournois et les joueurs, des niveaux de prize money plus haut garantis à long terme, et l'augmentation du nombre tournois ATP Masters 1000 appelés à devenir des événements de 12 jours. « Cela représente un progrès significatif pour notre sport et la façon dont nos joueurs et membres du tournoi fonctionnent dans le cadre du partenariat égal de l'ATP Tour, précise Gaudenzi. Ce n'est que grâce à cet esprit de partenariat, de transparence et d'alignement des intérêts que nous pouvons vraiment maximiser notre potentiel et nous concentrer sur la compétition à laquelle nous sommes confrontés dans le paysage plus large du sport et du divertissement. » lire aussi Ce qui pourrait changer dans le tennis (1/3) : un calendrier difficile à chambouler et le fantasme d'une Super Ligue Ces mesures interviennent à un moment où l'on peut assister à des contestations de plus en fortes sur la légitimité du mode de gouvernance tandis que grandissent des revendications de nombreux joueurs s'estimant financièrement lésés par les tournois. Créée sous l'impulsion de Novak Djokovic et Vasek Pospisil, la PTPA (Professionnal Tennis Player Association) est le symbole de cette rébellion en interne. Les principales mesures à retenir - Dans la catégorie Masters 1000, le prize money devrait passer globalement de 62,5 millions de dollars (53,2M d'euros) en 2021 à 76,4 millions de dollars (65M d'euros, +22 %) au cours de l'année 1 du plan, avec des augmentations annuelles de 2,5 % à suivre.

- Le bonus de fin d'année en Masters 1000 passera de 11,5M de dollars (9,8M d'euros) à 15,5M de dollars (13,2M d'euros) pour atteindre 18,4M de dollars (15,6M d'euros) en 2030. Et sera partagé entre trente joueurs (actuellement 12).

- Plus de transparence avec des données financières auditées indépendantes pour les Masters 1000 qui offrent une transparence totale aux joueurs sur une période de 31 ans.

- Concernant le calendrier : augmentation du nombre de tournois Masters 1000 appelés à devenir des événements de 11-12 jours, avec cinq de plus sur un format déjà existant à Indian Wells et Miami (vingt jours supplémentaires de temps de jeu dans cette catégorie et « 305 opportunités d'emploi supplémentaires par an pour les joueurs dans les tournois de simple, de double et de qualification dans ces tableaux élargis », est-il précisé). Sont prévus désormais 10 Masters 1000 (au lieu de 9 actuellement) et 16 ATP 500 (au lieu de 13).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles