Tennis - ATP - Guy Forget : « J'imagine que la médecine ne peut plus rien faire pour Andy »

L'Equipe.fr
L’Equipe
Le directeur de Roland-Garros a lui aussi dû mettre un terme prématuré à sa carrière. Il comprend donc d'autant mieux la décision d'Andy Murray.

Tennis - ATP - Guy Forget : « J'imagine que la médecine ne peut plus rien faire pour Andy »

Le directeur de Roland-Garros a lui aussi dû mettre un terme prématuré à sa carrière. Il comprend donc d'autant mieux la décision d'Andy Murray.

Le directeur de Roland-Garros a lui aussi dû mettre un terme prématuré à sa carrière. Il comprend donc d'autant mieux la décision d'Andy Murray. « Ce qui arrive à Andy Murray, c'est exactement ce qui m'est arrivé quand j'étais joueur, nous a confié Guy Forget. J'étais 11e mondial mais je souffrais beaucoup du genou. Je n'en pouvais plus, j'ai décidé de me faire opérer. Un an plus tard, le médecin m'a dit : ''Soit tu reprends mais tu seras diminué de moitié sur une jambe, soit tu arrêtes tout de suite, c'est fini. Tu ne pourras jamais récupérer 100 % de ton genou.'' Je ne pouvais plus m'entraîner plus d'une heure et demie par jour et je prenais des anti-inflammatoires tous les jours. Au bout d'un moment, c'était devenu ridicule, j'ai décidé de stopper. Murray, l'adieu aux larmes J'imagine que Murray a une arthrose de hanche et que c'est rédhibitoire. S'il laisse tomber, c'est que cela ne peut plus évoluer dans le bon sens. Pour qu'un gars comme lui craque comme ça, c'est que la médecine ne peut plus rien faire pour lui. La seule partie du corps qui ne se régénère pas, ce sont les cartilages. Comme on sait qu'il a un problème de hanche, le raccourci me semble évident. Probablement que sa hanche se dégrade. D'autres ont connu ça avant lui : Thierry Tulasne, ''Guga'' Kuerten, Eddie Dibbs, Jimmy Connors, etc. Tous ont des prothèses de hanche aujourd'hui, ce qui prouve une nouvelle fois que le tennis est un sport très traumatisant pour l'organisme. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi