Tennis - ATP - Halle - Richard Gasquet se venge de Gaël Monfils à Halle

L'Equipe.fr
L’Equipe
Pour leur premier duel sur gazon, Richard Gasquet a battu lundi Gaël Monfils en trois sets au premier tour du tournoi de Halle (3-6, 6-4, 6-3).

Tennis - ATP - Halle - Richard Gasquet se venge de Gaël Monfils à Halle

Pour leur premier duel sur gazon, Richard Gasquet a battu lundi Gaël Monfils en trois sets au premier tour du tournoi de Halle (3-6, 6-4, 6-3).

Pour leur premier duel sur gazon, Richard Gasquet a battu lundi Gaël Monfils en trois sets au premier tour du tournoi de Halle (3-6, 6-4, 6-3).Le tableau du tournoiRichard Gasquet a dû se dire que ce n’était pas l’idéal d’affronter Gaël Monfils pour faire sa rentrée sur gazon. Trois semaines après son abandon au troisième tour face au Parisien à Roland-Garros, le Biterrois a néanmoins obtenu une petite revanche lors du premier tour du tournoi de Halle avec une victoire en trois sets (3-6, 6-4, 6-3) et 2h02 de jeu.L’affaire était pourtant mal embarquée. Dans la première manche, un Gaël Monfils en mode diesel a rapidement concédé un break avant d’entamer un cavalier seul jusqu’au bout de la manche. La rencontre aurait pu être pliée en une heure et quart mais le Parisien s’est écroulé à son tour dans le deuxième set. Après avoir sauvé deux balles de break et s’en être procuré trois nouvelles pour mener 5-4 et ainsi servir pour le match, le 16e joueur mondial a craqué, offrant ainsi un troisième set au public allemand.Gasquet a été le plus efficaceDans l’ultime set, Gasquet a insisté sur le revers de son compatriote. Cette tactique était efficace mais Monfils, comme à son habitude, survivait grâce à des coups dans des zones pas évidentes. Il s’est également illustré au service avec 22 aces (pour 7 doubles fautes). Cependant, au meilleur des moments, le Biterrois a validé une balle de break pour servir pour le match. Contrairement à son adversaire, il n’a pas loupé l’occasion malgré une balle de débreak pour Monfils. Au deuxième tour, il affrontera Tommy Haas ou Bernard Tomic.

À lire aussi