Tennis - ATP - Indian Wells - Cameron Norrie s'impose à Indian Wells en battant Nikoloz Basilashvili

·2 min de lecture
Tennis - ATP - Indian Wells - Cameron Norrie s'impose à Indian Wells en battant Nikoloz Basilashvili
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cameron Norrie, qui n'avait jamais remporté le moindre match à Indian Wells avant cette édition 2021, a décroché le titre, dimanche, face à Nikoloz Basilashvili (3-6, 6-4, 6-1). C'est le plus beau trophée de la carrière du Britannique de 26 ans. Apparemment le chiffre 26 porte bonheur à Indian Wells. Seuls quatre joueurs classés en dehors du Top 25 mondial ont réussi à remporter le titre dans le désert californien. Ils pointaient tous... au 26e rang à l'ATP. Parmi eux Jim Courier (1991), Alex Corretja (2000), Ivan Ljubicic (2010) et Cameron Norrie, donc. Le Britannique de 26 (!) ans a conforté cette étrange coïncidence en s'imposant dimanche, à l'issue d'une finale décousue face à Nikoloz Basilashvili (3-6, 6-4, 6-1). lire aussi Le tableau d'Indian Wells Régulier et inoxydable dans les rallyes depuis le début du tournoi, Norrie a d'abord subi les coups de boutoir du Géorgien. Jusqu'à être mené d'un set et d'un break après un mauvais choix à la volée au début du deuxième acte. Le tableau n'était pas vraiment bon pour le Britannique qui a eu le mérite de ne pas lâcher malgré le retard. Très vite, il a repris le service de Basilashvili dont le tennis, à partir de ce moment-là, s'est nettement étiolé. Norrie évoque le Big 3 et le titre de Raducanu à l'US Open Norrie pourrait s'inviter au Masters Jusqu'à la fin du deuxième set, il y a eu à peu près match. Et puis le 36e joueur mondial a totalement disparu des débats, enchaînant les erreurs grossières (49 fautes directes en tout sur ce match) dont une énorme, alors qu'il était mené 1-4, qui a offert un nouveau break à Norrie. Ce dernier n'en demandait pas tant mais en a profité pour conclure encore plus vite que prévu (trois sets disputés en 1h49'). Vainqueur de son premier Masters 1000 dans un tournoi où il n'avait jamais remporté le moindre match avant cette édition, Norrie pointera au 16e rang mondial ce lundi, le meilleur classement de sa carrière. Grâce à sa saison solide avant ce coup d'éclat (il disputait sa sixième finale de l'année, pour deux titres), il pourrait même s'inviter au Masters à la fin de saison. Pour le moment, il est dixième à la Race.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles