Tennis - ATP - Indian Wells - Gaël Monfils qualifié pour le 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells en battant l'Italien Gianluca Mager

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gaël Monfils, qui restait sur une finale à Sofia, a réussi son entrée dans le tournoi californien. Sa victoire face à l'Italien Gianluca Mager (6-4, 6-2) le qualifie pour le troisième tour. Il faisait une telle chaleur que chacun tentait de se rafraîchir comme il pouvait, dimanche, dans les tribunes d'Indian Wells. Certains agitaient frénétiquement les éventails distribués par le tournoi, d'autres se désaltéraient en descendant des bières dès 11 heures du matin. Aucune des deux solutions, plus ou moins efficaces, ne s'offrait aux joueurs et il leur fallait affronter le soleil brûlant de midi. Dans ces conditions compliquées, Gaël Monfils a parfaitement joué sa partition, essorant son adversaire italien Gianluca Mager (6-4, 6-2), qu'il avait déjà battu il y a une dizaine de jours lors de son beau parcours à Sofia (finale). « Il faisait bien chaud, soulignait le Français après son succès. Je suis vraiment content de mon adaptation parce que j'arrivais de l'Europe et de l'indoor où il faisait beaucoup plus frais (sourire). C'est encore une charge sur le corps en plus donc j'espère que ça ira. » Gaël Monfils, au sujet de sa balle de premier set « C'était une grosse balle, je me suis dit qu'il fallait y aller. On travaille ça et on le répète à l'entraînement donc je suis content que ça rentre » Pour cette entrée en lice, ça a plus que fait l'affaire. Face à un Italien qui servait très bien, Monfils n'a pas trouvé l'ouverture tout de suite. Mais sur sa première occasion de break (qui était aussi une balle de premier set), il s'est engouffré long de ligne en décalage coup droit pour transformer l'essai. Une frappe pure décochée tôt dans l'échange qui symbolisait la confiance qui l'habite en ce moment : « C'était une grosse balle, je me suis dit qu'il fallait y aller. On travaille ça et on le répète à l'entraînement donc je suis content que ça rentre. » La suite a été limpide face à un Mager de plus en plus marqué et dont les montées répétées au filet pour écourter les échanges n'ont pas vraiment perturbé Monfils. Le Parisien, à l'aise dans le jeu depuis deux mois, confirme qu'il est bien prêt pour ce rendez-vous californien. Monfils affrontera au prochain tour, pour une place en huitièmes de finale, l'Italien Lorenzo Sonego (21e mondial) ou le Sud-Africain Kevin Anderson (69e). lire aussi Le tableau hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles