Tennis - ATP - Indian Wells - Indian Wells : Stan Wawrinka domine Pablo Carreno Busta et file en finale

L'Equipe.fr
Quatrième finale en Masters 1000 pour Stan Wawrinka, après son succès convaincant samedi à Indian Wells contre Pablo Carreno Busta, toujours fanny face au Top 10 (6-3, 6-2, en 1h04). Dimanche, Wawrinka affrontera Federer ou Sock.

Quatrième finale en Masters 1000 pour Stan Wawrinka, après son succès convaincant samedi à Indian Wells contre Pablo Carreno Busta, toujours fanny face au Top 10 (6-3, 6-2, en 1h04). Dimanche, Wawrinka affrontera Federer ou Sock. Stan Wawrinka n'a pas eu besoin de s'employer autant que lors de ses deux matches précédents (succès au tie-break du troisième set contre Nishioka puis Thiem), samedi en demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells, face à Pablo Carreno Busta (25 ans, 23e). Le Suisse (31 ans, 3e) s'est imposé en deux petites manches (6-3, 6-2, en 1h04) pour se qualifier pour sa quatrième finale en Masters 1000, la première sur une autre surface que la terre battue (Rome 2008, Madrid 2013, titre à Monte-Carlo 2014). Comme à son habitude plus le tournoi avance, Wawrinka a élevé son niveau de jeu, samedi, seulement accroché pendant six jeux (3-3) par l'Espagnol, qui a enregistré sa quinzième défaite face à un Top 10 (3 sets chipés sur 38 disputés). Grâce à un coup droit croisé gagnant, et avec l'aval du filet sur cette frappe, le Vaudois s'est échappé (5-3), puis a conclu la manche sur un jeu blanc au service. Patron des échanges (27 coups gagnants à 10), serein sur son engagement (10 points perdus, aucune balle de break à effacer), Wawrinka a attendu sa cinquième opportunité, à 1-1, pour réussir un deuxième break, à nouveau sur une fulgurance en coup droit. Débordé, Carreno Busta, qui intègrera lundi le top 20 (19e) après avoir disputé sa première demie en Masters 1000, n'a pu ensuite grappiller que six petits points. Stan Wawrinka, qui reste sur 12 succès d'affilée sur le sol américain (avec son titre à l'US Open en septembre dernier), retrouvera dimanche en finale Roger Federer (après leur demie épique, fin janvier à Melbourne) ou Jack Sock.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages