Tennis - ATP - Indian Wells - Roger Federer : «Cet état d'esprit offensif est dans mon ADN»

L'Equipe.fr
Sur la lancée de son succès à Indian Wells, dimanche, Roger Federer pourrait affronter Juan Martin Del Potro en huitièmes de finale du Masters 1000 de Miami, dont le tirage au sort a été effectué lundi.

Qualifié pour la finale du Masters 1000 d'Indian Wells, après sa victoire, samedi contre Jack Sock (6-1, 7-6[4]), Roger Federer est revenu sur sa forme actuelle. Roger Federer (qualifié pour la finale d’Indian Wells) : «J’ai joué super bien au premier set, je voyais vraiment bien la balle. Je n’ai quasiment fait aucune erreur et je le pressais bien. Au deuxième, ça a davantage ressemblé à ce à quoi je m’attendais contre Jack, à savoir que c’est très difficile de relancer son service et de le breaker. Les choses se sont un peu compliquées, mon niveau a peut-être un peu baissé mais que c’est bon de gagner en deux sets et de me retrouver en finale ici!Je vais bien sûr me méfier de Stan. Récemment, on a disputé des matches très serrés l’un contre l’autre et il s’est montré capable de me dominer sur un set ou deux, même sur des courts assez rapides. Il fait du super boulot, sait bien défendre avant de créer, il exécute très bien cette transition vers l’attaque. Il a progressé au service et plus il va loin dans un tournoi plus sa confiance augmente. C’est là qu’il est le plus dur à stopper. Il va falloir que je le presse car il aime avoir du temps. Heureusement cet état d’esprit offensif est dans mon ADN.C’est fascinant de voir comment les choses peuvent tourner en votre faveur quand vous jouez bien, que vous y croyez et que vous passez de bons moments. À un moment vous regardez votre tableau (il y avait Nadal, Djokovic, Del Potro et Kyrgios dans son quart de tableau), vous vous dites qu’il y a une montagne à gravir et l’instant d’après vous vous retrouvez en finale, en train de voler !»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages