Tennis - ATP - Indian Wells - Taylor Fritz cueille Matteo Berrettini au 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Américain Taylor Fritz s'est qualifié pour les huitièmes de finale à Indian Wells, mardi, en éliminant le 7e joueur mondial Matteo Berrettini (6-4, 6-3). À Indian Wells, la journée de mardi a commencé dans le tableau masculin par une surprise, avec le succès de l'Américain Taylor Fritz (39e) sur l'Italien Matteo Berrettini (6-4, 6-3 en 1h21). Vers la fin d'un match où il n'a pas déroulé son meilleur tennis, Berrettini a tout de même trouvé le temps de montrer pourquoi il était solidement installé dans le top 10 mondial. Mené 6-4, 5-2 et 0-40 sur son service, l'Italien, n°7 à l'ATP, a prolongé le suspense en frappant trois superbes coups droits. Idem sur la quatrième balle de match, mais au jeu suivant, Fritz n'a pas tremblé pour battre son premier top 10 depuis deux ans. La dernière fois, c'était déjà contre Berrettini, lors de la phase finale de la Coupe Davis 2019, à Madrid.

Au tour de Sinner Malgré l'impressionnant total de 17 coups droits gagnants, l'Italien a été trop dominé par son adversaire dans les entrées de points (service et retour) et il a aussi commis presque deux fois plus de fautes directes (21-12). En huitièmes de finale, Taylor Fritz continuera à tester le tennis italien puisqu'il affrontera Jannik Sinner, qui s'était qualifié dès lundi, sans jouer, car son adversaire John Isner avait quitté le tournoi précipitamment pour filer assister à la naissance de son troisième enfant. lire aussi Le tableau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles