Tennis - ATP - De nouveau blessé, Juan Martin Del Potro veut « continuer à jouer »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Lors d'un live Instagram avec Manu Ginobili, Juan Martin Del Potro a évoqué la suite de sa carrière. Opéré en janvier dernier, l'Argentin n'a pas rejoué depuis juin 2019. Juan Martin del Potro et Manu Ginobili ont passé un long moment à discuter, dimanche, lors d'un live Instagram suivi par plusieurs millions de personnes. L'objectif des deux stars du sport argentin : distraire ceux qui les écoutaient mais aussi sensibiliser les gens en pleine crise du coronavirus. « On va traverser des moments compliqués, certains vont perdre leur travail. [...] Faîtes un effort, aidez-nous et prenez-soin de vous », expliquait par exemple l'ancien joueur NBA. Revenu en Argentine, Del Potro se met en quarantaine Au fil de leur échange, les deux hommes ont bien évidemment évoqué leur carrière respective. Pour l'ex des Spurs, elle est derrière lui. Pour le vainqueur de l'US Open 2009, elle est en suspens. Depuis juin dernier, Del Potro (31 ans) n'a pas repris la raquette et il a même subi une nouvelle opération fin janvier. Il a évoqué les doutes qu'il traverse alors qu'il est de nouveau en pleine période de rééducation. Juan Martin Del Potro « Il y a eu des moments où j'ai pensé que cette blessure était un signal pour commencer à chercher une autre voie » « Je veux continuer à jouer, revenir, a-t-il expliqué. Mais la réalité, c'est que ça me demande beaucoup. Les médecins sont optimistes et disent que je vais de nouveau bien marcher mais quand, au jour le jour, ça ne se passe pas comme ils l'avaient planifié, c'est difficile. [...] J'ai traversé des hauts et des bas. Il y a eu des moments où j'ai pensé que cette blessure était un signal pour commencer à chercher une autre voie. Et puis j'ai des jours où je me dis que je mérite de terminer ma carrière en étant en bonne santé. Malgré les douleurs, je veux essayer. » La fiche de Juan Martin Del Potro « Je me suis blessé au genou quand j'étais troisième mondial et que je pensais détrôner Rafa et tous les autres », rappelle-t-il. En quarantaine depuis son retour en Argentine, Del Potro essaie de continuer à suivre son programme dans ce contexte d'incertitude : « Je me suis imposé des routines le matin et l'après-midi. Je traverse cette période comme je peux. » Réponse de Ginobili : « Si tu vas bien, tu recommences à jouer et c'est super. Mais si tu ne reviens pas, pense que tu en as fait beaucoup plus que les millions d'autres qui auraient voulu être à ta place. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi