Tennis - ATP - Lyon - Arthur Rinderknech élimine Jannik Sinner à Lyon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lucky-loser à Lyon, Arthur Rinderknech a signé la plus belle victoire de sa carrière en s'offrant Jannik Sinner (17e mondial) au deuxième tour (6-7 [7], 6-2, 7-5) ce jeudi. Il affrontera Cameron Norrie, tombeur de Dominic Thiem, pour une place en demies. Arthur Rinderknech, 125e joueur mondial, ne fait pas semblant quand il fait des incursions sur le circuit principal. Le Français de 25 ans, qui navigue avec succès depuis plusieurs mois en Challengers, avait été jusqu'en quarts de finale à Marseille, en février, pour son premier grand tableau d'un tournoi ATP. À Lyon, il avait perdu en qualifications avant d'être repêché et a su exploiter à merveille cette deuxième chance. Vainqueur de son premier tour face à Mikael Imer, il s'est offert au deuxième tour la plus belle victoire de sa carrière en faisant tomber le 17e joueur mondial Jannik Sinner (6-7 [7], 6-2, 7-5). lire aussi Le tableau de Lyon Avec sa première balle qui fait de gros dégâts, son coup droit qui claque et sa belle attitude sur terre battue, Rinderknech a souvent dominé l'échange face à la pépite italienne. Devant dans le premier set grâce à un break précoce, il se retrouvait pourtant à courir après le score dans cette rencontre. Parce que Sinner était revenu, avait sauvé plusieurs balles de set avant de sortir vainqueur du bras de fer dans le jeu décisif.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette première manche perdue n'a pas vraiment découragé le Français qui restait dans le même registre au deuxième set et partait à l'assaut du service adverse. Avec succès puisqu'il breakait deux fois Sinner pour recoller à un set partout. Le scénario des deux premiers sets se répétait dans le troisième : le Français réalisait le break en premier. Mais il n'a pas tenu cet avantage et la fin de rencontre est devenue de plus en plus incertaine. Soutenu par un public revenu en tribunes, Rinderknech concluait sur un jeu blanc la deuxième fois qu'il servait pour le match. En quarts de finale, il aura une belle opportunité face à Cameron Norrie, tombeur de Dominic Thiem. lire aussi Gasquet s'offre Schwartzman et se qualifie pour les quarts à Lyon