Tennis - ATP - Madrid - Jérémy Chardy bute sur Daniel Evans à Madrid au premier tour

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après un duel de près de trois heures, Jérémy Chardy s'est finalement incliné en trois sets face à Dan Evans (7-6 [6], 6-7 [7], 6-2), lundi, au premier tour du tournoi de Madrid. Daniel Evans est bien la bête noire de Jérémy Chardy depuis le début de la saison. Le Français le plus en jambes de 2021 (premier Bleu à la Race) a trouvé trois fois sur son chemin le n°1 britannique. Après des défaites lors des tournois de Melbourne et celui de Doha, il s'est de nouveau incliné face à Evans, cette fois lors de son entrée en lice à Madrid (7-6 [6], 6-7 [7], 6-2). voir aussi Le tableau du tournoi de Madrid Cette rencontre a été la plus accrochée de leurs trois duels mais le Français, après avoir arraché le droit de disputer une manche décisive au tie-break du deuxième set, a finalement cédé face à la solidité et la créativité d'Evans dans les ultimes minutes. Un break puis un autre ont donné au demi-finaliste de Monte-Carlo une avance confortable et il pouvait finalement conclure la partie près d'une heure après avoir obtenu sa première balle de match, à 5-4 sur service adverse dans le deuxième manche. Un Evans parfaitement concentré et motivé Avant cela, le Français était, lui, passé tout près d'arracher la première manche mais Evans l'avait parfaitement pris à contre-pied pour écarter le danger et décrochait finalement ce premier acte au jeu décisif. Un jeu décisif terni, côté tricolore, par une vilaine double faute dans les ultimes points. Mais Chardy parvenait à résister à tout dans le deuxième set : en écartant plusieurs balles de break puis en sauvant plusieurs balles de match. lire aussi Toute l'actu du tennis La grande force d'Evans, qui ne cessait de s'encourager avec de puissants « come on » à chaque moment chaud, a été de parfaitement digérer ces occasions manquées. Il a plongé dans le dernier set avec la même envie et la même concentration qu'il avait montrées depuis le début du match. Ses revers slicés, sa capacité à remporter les duels au filet (21 points marqués sur 27 montées, 23/39 pour Chardy) et son efficacité au service (13 aces et seulement deux balles de break concédées) ont fini par avoir raison du Français.