Tennis - ATP - Metz - Andy Murray renverse Ugo Humbert au Moselle Open de Metz

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré le gain du premier set, Ugo Humbert n'a pas résisté à un Andy Murray très solide au premier tour du Moselle Open de Metz ce mardi (4-6, 6-3, 6-2). La légende est venue à bout du « local hero ». Comme lors de leur premier affrontement en 2019 à Anvers, le match a été accroché. Mais le résultat a été le même, à savoir une victoire d'Andy Murray sur Ugo Humbert ce mardi au premier tour de l'Open de Metz (4-6, 6-3, 6-2). Le revenant britannique a ainsi douché l'enthousiasme du public messin qui poussait pourtant derrière l'enfant du pays. Mais cela n'a pas été suffisant pour Humbert qui a été loin d'afficher son meilleur profil dans cette rencontre.

À vrai dire, le gain du premier set était presque contre le cours du jeu. Humbert avait dû sauver trois balles de break dans son premier jeu de service et encore deux lorsqu'il servait pour le set. Mais il avait su s'en sortir et faire preuve d'un incroyable réalisme pour breaker sur le seul jeu moyen de Murray dans cette première manche. Plutôt bien payé. lire aussi Le tableau du Moselle Open Le deuxième set suivait le même scénario que le premier avec un Murray impérial au service (18 aces, 85 % de points derrière sa première balle) et un Humbert capable de fulgurance, mais qui donnait bien trop, notamment en coup droit. Sauf que cette fois, Murray ne laissait pas passer sa chance. Une nouvelle attaque trop longue du Français lui offrait le break (5-3). Dos au mur, Humbert réagissait une nouvelle fois en s'octroyant une balle de débreak. Murray l'effaçait d'un nouveau service gagnant et revenait à un set partout. Murray fait le job À l'expérience, il enfonçait le clou immédiatement en profitant de nouveau des largesses du Français pour breaker d'entrée. Murray se détachait même 4-0, double break, face à un adversaire qui semblait dépassé. Jamais Humbert n'a donné l'impression de pouvoir revenir ou même de faire douter son glorieux aîné qui faisait le job sans surjouer. Murray avait déclaré plus tôt dans la semaine qu'il voulait jouer un maximum de matches d'ici la fin de l'année, il aura l'occasion d'en jouer un de plus à Metz et ce sera contre Vasek Pospisil mercredi. lire aussi Toute l'actualité du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles