Tennis - ATP - Miami - Roger Federer : «J'ai été présent quand ça a compté»

L'Equipe.fr
Roger Federer a estimé avoir mieux géré les moments clés pour remporter la finale de Miami contre Rafael Nadal (6-3, 6-4), dimanche.

Roger Federer a estimé avoir mieux géré les moments clés pour remporter la finale de Miami contre Rafael Nadal (6-3, 6-4), dimanche.«Comment analysez-vous votre victoire sur Rafael Nadal en finale ?Si on voit le score, on se dit que c'était simple mais la finale était très accrochée, difficile. Il a fait mega chaud et incroyablement humide. Il y a eu beaucoup de jeux très disputés au début qui auraient pu faire la différence pour Rafa. Je me sens un peu chanceux d'avoir gagné ce premier set. Au deuxième, je me suis senti mieux, même si j'ai eu moins d'occasions. J'ai été présent quand ça a compté. J'ai peut-être un peu mieux joué que lui dans les moments importants. Avant le match, j'étais assez relâché parce que j'étais fatigué après deux matches difficiles contre Berdych (en quart) et Kyrgios (en demie). J'avais juste de l'énergie pour tout donner une fois la partie commencée.Que dire de votre début d'année avec les trois titres majeurs, en Australie, à Indian Wells et désormais à Miami ?Je ne peux pas l'expliquer. La façon dont je joue en ce moment, c'est la bonne formule pour la suite, même s'il faut se recaler pour chaque tournoi en fonction de la vitesse du court, de la balle... Je suis content d'être resté à l'attaque jusqu'au bout. Une fois qu'on gagne un gros tournoi comme l'Australie, on peut emmagasiner de la confiance qui sert dans des matches importants. Comme le quart de finale contre Berdych que j'ai gagné je ne sais pas comment. J'ai la confiance et le bon état d'esprit. Je mets tout dans chaque match et je ne suis pas distrait par tout ce qui peut se passer autour. Mais c'était un mois difficile (à Indian Wells et Miami) parce qu'il fallait rester concentré du début à la fin.Vous allez désormais marquer une longue pause, a priori jusqu'à Roland-Garros.C'est plus de la prévention qu'autre chose. Je vais beaucoup m'entraîner pour être au meilleur de ma forme sur la deuxième partie de la saison. Je n'ai plus 24 ans, je dois choisir mes moments.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages