Tennis - ATP - Miami - Tombeur de Medvedev à Miami, Roberto Bautista Agut est l'autre mangeur de cerveau du circuit ATP

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Daniil Medvedev est réputé pour entrer dans la tête de ses adversaires et les faire déjouer. Face à Roberto Bautista Agut, en quarts de finale du Masters 1000 de Miami, le Russe a été pris à son propre jeu. Tremblement de tonnerre à Miami avec la défaite de Daniil Medvedev face à Roberto Bautista Agut (6-4, 6-2). Privé de sa tête de série n°1 le Masters 1000 floridien se sent orphelin, mais la surprise n'est pas si grande. Déjà parce que le tout frais n°2 mondial n'a jamais montré son meilleur visage depuis son entrée en lice. Surtout parce que si quelqu'un pouvait bien le faire dérailler, c'était Bautista Agut.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dire qu'il était l'homme en forme de ce début de saison serait exagéré. S'il compte bien deux finales à son actif (Montpellier et Doha), il a eu bien du mal à briller en dehors des ATP 250. À l'Open d'Australie il a été sorti sans gloire au premier tour par Radu Albot (85e). Guère mieux en ATP 5OO avec un troisième tour à Dubaï (battu par Jannik Sinner) et un premier tour à Rotterdam (battu par Alejandro Davidovich Fokina). Mais il vient d'enchaîner trois victoires face à des membres du Top 10 (Thiem, Rublev et donc Medvedev). Surtout, face à Medvedev, l'Espagnol a révélé un atypisme qui en fait toujours un client dangereux. Avec son physique de campeur, Bautista Agut n'est pas du genre à enchaîner les parpaings. Mais son sens de la défense en a écoeuré plus d'un. « On a parfois l'impression qu'on peut le déborder et il rejoue une balle longue », reconnaissait Ugo Humbert, balayé (6-3, 6-3) à Montpellier. Face à ce mur, Medvedev a perdu sa patience et a multiplié les fautes. Ugo Humbert « Il te rentre un peu dans la tête » Rarement pris en puissance par le jeu de l'Espagnol, ses adversaires se laissent pourtant prendre dans la toile qu'il tisse patiemment. D'abord à base d'une condition physique exemplaire. Surtout grâce à la justesse de ses coups. Humbert encore. « Il ne donne pas trop de points. Il est super dur à manoeuvrer. Il t'oblige à en faire toujours plus. Et lui, il joue simple, toujours dans la bonne zone. Il te rentre un peu dans la tête. » Un vainqueur inédit en Masters 1000 cette année à Miami D'ordinaire, c'est le genre de déclaration que l'on entend suite à une défaite face à... Medvedev. À Miami, le Russe s'est fait prendre à son propre jeu par un joueur qui ne le craint pas sur ce terrain (trois victoires pour Bautista Agut sur Medvedev en autant de confrontations). Agacé dans le premier set, il n'a jamais pu se sentir à l'aise dans le second. L'arroseur arrosé, en quelque sorte. Parfait contreur, Bautista Agut ne craint pas la puissance de ses adversaires. De gros frappeurs tels que Dominic Thiem (n°4) ou Andrey Rublev (n°8) en ont fait les frais cette saison. lire aussi Le tableau du Masters 1000 de Miami Face à Medvedev, il a aussi ajouté de la variété dans son jeu en prenant le filet dès que possible avec une réussite qui a fini par faire dégoupiller son adversaire. La conséquence de cette victoire dépasse d'ailleurs le simple cadre du match puisque avec Medvedev hors-jeu, c'est la garantie d'avoir un vainqueur inédit en Masters 1000 qui se présente.