Tennis - ATP - Monte-Carlo - Monte-Carlo : Novak Djokovic passe dans la douleur face à Gilles Simon

L'Equipe.fr
Alors qu'il vient de se séparer de ses entraîneurs historiques, Novak Djokovic a annoncé qu'il souhaitait un grand nom pour les remplacer.

Novak Djokovic a eu le plus grand mal à se défaire de Gilles Simon au deuxième tour du tournoi de Monte-Carlo (6-3, 3-6, 7-5).Ah... ce revers qui accroche la bande du filet et offre le break à Novak Djokovic (5-5) dans le dernier set. Et dire que jusque-là, le revers de Gilles Simon avait été l'arme parfaite, mettant régulièrement le Serbe en difficulté quand il était frappé long de ligne. Gilles Simon pourra longtemps se demander ce qu'il lui aurait fallu de plus pour venir à bout d'un Djokovic loin d'être brillant. Un peu plus de réussite, probablement. Parce que sur le plan du tennis, le Français n'a pas grand-chose à se reprocher.On l'avait trouvé affûté lors de son premier tour, il a confirmé que lorsque son corps le laissait tranquille il pouvait être un poison pour n'importe quel top 10. Son opiniâtreté a souvent obligé Djokovic à frapper le coup de trop au terme d'interminables échanges. Le Serbe comptabilisait 43 fautes directes (26 pour Simon) au terme du match. Beaucoup pour un tel métronome.Bien sûr, dès que les échanges se réduisaient, le point revenait souvent à Djokovic. La tête de série n°2 a ainsi remporté 40 points sur des échanges à moins de 5 coups (23 pour Simon). Mais lorsque Simon parvenait à l'entraîner dans sa filière, Djokovic était plus à la peine (25 points remportés après plus de 9 échanges contre 30 pour Simon). Djokovic, qui a concédé un break dès le premier jeu du match, a parfois semblé à court de solutions.Mais ce n'était qu'une illusion. En fin de match, l'ancien n°1 mondial montrait qu'il avait encore de la marge en remportant les points importants (cette fameuse balle de break). En tout cas, s'il n'a pas totalement rassuré, il s'est bien testé dans un vrai match de terre battue.Le tableau

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages