Tennis - ATP - Queen's - Andy Murray cueille Benoît Paire au premier tour du Queen's et signe sa première victoire sur gazon depuis 2018

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour son premier match depuis le 3 mars, à Rotterdam, Andy Murray a aisément dominé Benoît Paire sur le gazon du Queen's (6-3, 6-2), mardi. Son premier succès ici-même depuis 2016 et sur gazon depuis 2018. Avec un total de deux succès en 17 matches depuis le début de l'année, Benoît Paire était l'adversaire idéal pour un retour aux affaires. Mais tout de même : Andy Murray s'est montré à la hauteur de la tâche en dominant facilement le Français 6-3, 6-2, mardi, au premier tour de l'ATP 500 du Queen's. Une belle perf' pour un joueur qui n'avait plus disputé de match sur le circuit depuis le 3 mars et une défaite contre Andrey Rublev au deuxième tour de Rotterdam.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour son quatrième match de l'année, l'Ecossais (124e mondial) évoluait sur sa surface fétiche, le gazon (son 129e match sur cette surface). Mais un doute subsistait quant à son manque de repères. Il les dissipa dès le quatrième jeu, en frappant un formidable passing de coup droit en bout de course (3-1). Break rapidement confirmé grâce à deux aces (4-2). Tout au long de la partie, la qualité de son service (aucune balle de break à effacer) et de son déplacement le mirent à l'abri d'une éventuelle rébellion de Paire, qui n'affleura jamais. Murray fit la différence au second set en dupliquant son break du premier. À 2 partout, il fit fructifier trois bourdes du Français (dont une double faute) en glissant une merveille de passing de revers croisé. À 3-2, bientôt 4-2, la messe était dite. Pour son premier match sur herbe depuis Eastbourne 2018 et son premier au Queen's depuis 2016, l'Écossais a réussi l'essentiel : gagner, mais aussi se rassurer pleinement. Il était d'ailleurs très ému à l'issue de la rencontre. Il affrontera au deuxième tour la tête de série 1, l'Italien Matteo Berrettini. lire aussi Le tableau du Queen's

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles