Tennis - ATP - Rafael Nadal espère rejouer en décembre à Abu Dhabi

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Absent des terrains depuis août, Rafael Nadal, qui a repris l'entraînement, espère retrouver le circuit en décembre à Abu Dhabi et vise l'Open d'Australie en janvier. Rafael Nadal était à Paris ce lundi. Pas pour le Rolex Paris Masters, bien évidemment, mais plutôt pour rendre visite à ses différents sponsors, dont Babolat, afin de perfectionner encore plus sa raquette, et aussi inaugurer le magasin amiral Tennis Point, 700 m2 entièrement dédiés au tennis dans une grande avenue parisienne du 17e arrondissement. Absent des courts depuis début août et sa défaite au deuxième tour de l'Open de Washington face à Lloyd Harris, Nadal a depuis subi une opération au pied gauche afin de le débarrasser du syndrome de Muller-Weiss qui l'empoisonne depuis de trop longues années. Forfait jusqu'à la fin de la saison, il a cependant annoncé une bonne nouvelle. « J'ai repris l'entraînement. Je me sens mieux. J'ai été éloigné des courts après mon opération en septembre, mais j'ai repris la raquette et je suis sur les courts. » « Comme vous vous en doutez, dans une telle convalescence, il y a des jours avec et des jours sans, mais le positif est qu'il y a plus de jours avec. Pour l'instant, tous les signes sont bons et j'ai bon espoir. » Son objectif est de pouvoir disputer l'Open d'Australie (17-30 janvier) mais l'Espagnol ne veut pas brûler les étapes. « J'espère pouvoir jouer à Abu Dhabi (exhibition fin décembre). J'espère pouvoir être à l'Open d'Australie, mais je veux avoir joué avant. Comme vous vous en doutez, dans une telle convalescence, il y a des jours avec et des jours sans, mais le positif est qu'il y a plus de jours avec. Pour l'instant, tous les signes sont bons et j'ai bon espoir. » Une chose est sûre, le tennis est toujours d'actualité pour le natif de Manacor. Interrogé sur une possible reconversion au padel, Nadal a été sans équivoque. « Au padel, je ne suis ni bon, ni mauvais, je ne joue pas. Pour plus tard, il ne faut rien écarter, mais je n'en ai pas fini avec ma carrière. » lire aussi Toni Nadal : « Rafael est motivé pour commencer 2022 au top » Il s'est d'ailleurs montré concerné par l'avenir de son sport. « Il faut s'occuper des fans et des joueurs amateurs. Il faut continuer à les intéresser, à les faire venir au tennis. Bien sûr, il y a des traditions importantes dans notre sport et il faut les respecter. Mais il ne faut pas, pour autant, s'interdire d'innover pour rester attractif. C'est ce que j'essaie de faire avec mon académie et avec ma fondation qui oeuvre pour l'éducation des enfants. Le tennis, ce n'est pas juste la compétition, c'est un ensemble et il faut que tout fonctionne pour rester attractif. » « Si je peux inspirer une nouvelle génération et l'amener au sport, pas seulement au tennis, j'en serais heureux. » À ce titre, était lancée la fondation « Tennis is us », qui va regrouper les principaux membres de l'industrie du tennis, tels que Babolat ou Wilson, afin de créer un groupe de conseil qui aura pour mission d'aider les clubs à renouveler leurs licenciés dont le nombre diminue autant que leur âge augmente. Souvent cité en exemple, Nadal s'est montré flatté. « Si je peux inspirer une nouvelle génération et l'amener au sport, pas seulement au tennis, j'en serais heureux. Le sport est bon moyen de passer sainement son temps dans une société où les rapports avec les autres sont trop souvent virtuels. » Et de retrouver son âme d'enfant devant la collection de raquettes avec lesquelles il a remporté ses plus grands titres. « Quand j'étais gamin, c'était très excitant d'aller au magasin pour choisir mon grip, mes chaussures... Il était tout petit, mais j'adorais ça. C'était tellement important (rires). Je suis peut-être romantique, mais je pense que c'est bien d'aller dans un magasin pour choisir son équipement, de sentir les choses. Internet, c'est génial, mais ça ne peut pas tout remplacer. » lire aussi Toute l'actu du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles