Tennis - ATP - Pas de Roger Federer sur le circuit avant l'été 2022 ?

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est en tout cas ce que prévoit aujourd'hui Roger Federer lui-même, qui s'est confié au quotidien suisse La Tribune de Genève, mercredi, en apportant des précisions sur sa rééducation et en indiquant qu'il serait « incroyablement surpris de pouvoir jouer Wimbledon. » Alors Roland-Garros... La patience va être une qualité essentielle à cultiver, ces prochains temps, pour les fans de Roger Federer. Le Suisse lui-même va devoir réussir à ne pas trouver le temps trop long ; on parle du temps qui le sépare encore de son retour à la compétition. Dans une interview donnée au quotidien romand La Tribune de Genève et publiée mercredi, Roger Federer a apporté des précisions sur son état du moment et sur ses perspectives à court et moyen termes. À l'heure actuelle, il n'envisage pas sérieusement un retour sur le circuit avant l'été, ce qui signifierait qu'il manquera les trois premiers tournois du Grand Chelem de la saison 2022 ! Ménisque et cartilage Opéré pour la troisième fois du genou droit l'été dernier, l'homme aux vingt tournois du Grand Chelem (depuis l'Open d'Australie 2018) et aux quarante printemps (depuis le 8 août dernier), qui marchait encore à l'aide de béquilles il y a quelques semaines, ne devrait pas pouvoir recourir avant janvier. Et même si ses derniers tests médicaux sont encourageants, il ne se sent pas du tout proche d'un come-back sur le circuit : « Je serais incroyablement surpris de pouvoir jouer Wimbledon », explique-t-il à la Tribune de Genève. Quelques jours après que son co-entraîneur Ivan Ljubicic avait laissé entendre qu'il était très improbable que son joueur dispute l'Open d'Australie, voilà que les délais se sont donc allongés de façon extravagante. Federer précise : « Cet été, il a été décidé de suturer la lésion à mon ménisque, ce qui implique un certain temps d'immobilisation. Les médecins en ont profité pour traiter aussi mon cartilage. La combinaison de ces deux interventions impose la patience et la prudence. » Il croit encore pouvoir atteindre une finale de Grand Chelem Deux qualités qui n'empêchent pas le Bâlois de se sentir loin d'avoir tourné la page : « Mon ambition, c'est de voir une dernière fois ce dont je suis capable... Ma vie ne va pas s'écrouler si je ne rejoue plus une finale de Grand Chelem mais ce serait le rêve ultime d'y retourner. Et en fait, j'y crois encore. » Il n'y aura donc pas d'Open d'Australie pour Federer en 2022 ; pas d'Indian Wells non plus, ni de Miami, ni de terre battue printanière, et donc pas de passage Porte d'Auteuil, voilà qui apparaît certain désormais. Conséquence : il n'est pas impossible que le dernier match disputé à Roland-Garros par Roger Federer reste à tout jamais une victoire, remportée dans la nuit du 5 au 6 juin 2021, à 0h43, contre l'Allemand Dominik Koepfer (7-6, 6-7, 7-6, 7-5) (*). Et si jamais le Suisse ne devait pas retrouver le circuit avant le mois d'août, il pourrait aussi disparaître du classement ATP... (*) Il a ensuite déclaré forfait avant le huitième de finale devant l'opposer à Matteo Berrettini. Le tournant 2019-2020 Voici le détail des 5 dernières saisons de Roger Federer
2017 : 57 matches (52v.-2d.)
7 titres (Open d'Australie, Indian Wells, Miami, Halle, Wimbledon, Shanghai, Bâle)
2018 : 58 matches (48v.-10d.)
4 titres (Open d'Australie, Rotterdam, Stuttgart, Bâle)
2019 : 61 matches (50v-11d)
4 titres (Dubai, Miami, Halle, Bâle)
2020 : 6 matches (5v-1d)
0 titre, demi-finale à l'Open d'Australie
2021 : 13 matches (9v-4d)
0 titre, 0 demi-finale.
...
2022 : 0 match au premier semestre ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles