Tennis - ATP - Rome - Novak Djokovic renverse Stefanos Tsitsipas en quarts du Masters 1000 de Rome

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mené d'un set et d'un break, vendredi, au moment de l'interruption du match à cause de la pluie, Novak Djokovic a réussi à renverser Stefanos Tsitsipas (4-6, 7-5, 7-5) en quarts de finale du Masters 1000 de Rome au terme d'un match formidable. Le beau temps est revenu à Rome et le « vrai » Novak Djokovic aussi. Au terme d'un combat magnifique et haletant, le numéro 1 mondial a fini par dominer Stefanos Tsitsipas en quarts de finale (4-6, 7-5, 7-5), renversant ainsi une situation bien mal engagée. Lorsque la partie avait été interrompue par la pluie, vendredi soir, « Djoko » était en effet mené 6-4, 2-1 break. Une nouvelle fois bousculé par le Grec, il a pourtant trouvé les ressources pour remonter trois fois un break de retard. Cette victoire héroïque devrait lui apporter beaucoup de confiance. lire aussi Le film du match Tsitsipas se détacha pourtant 4-2 dans le deuxième set, confirmant ainsi l'avantage pris la veille. Mais deux jeux clés firent basculer le deuxième acte. Le premier, à 4-3, où Djokovic parvint à débreaker en écartant au passage trois balles de 5-3. Le second, à 4 partout, où le Serbe sauva trois balles de break qui valaient de l'or. Requinqué, il ne ressemblait que de loin à la victime presque expiatoire de la veille. Bien plus entreprenant, il égalisa sur sa quatrième balle de set en décochant une accélération de coup droit long de ligne. Pour le Grec, tout était à refaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

37 balles de break Tsitsipas repartit pourtant à l'abordage et cocha le premier break du dernier set. Djokovic en jeta sa raquette de rage, écopant d'un avertissement. Mais il ne baissa pas les bras. À l'énergie, il écarta à 3-1 quatre balles de double break dans un jeu long de onze minutes. Il exerçait surtout une pression de tous les instants sur le service de son rival. Son débreak (3-3) fut de courte durée puisqu'il céda son engagement à 4 partout. Mais un formidable jeu de défense empêcha Tsitsipas de conclure sur son service à 5-4. Impitoyable, « Djoko » le cloua au sol lors du douzième jeu. Ce quart de finale, long de 253 points et de 3h16, a valu pour son intensité (37 balles de break au total !) et sa qualité technique (42 points gagnants pour Djokovic, 38 pour Tsitsipas). En demi-finales, en fin d'après-midi, le numéro 1 mondial, cinq fois vainqueur dans la capitale italienne (en dix finales), affrontera Lorenzo Sonego (33e), tombeur surprise d'Andrey Rublev (7e). L'autre demi-finale opposera Rafael Nadal (3e) et Reilly Opelka (46e). lire aussi Le tableau du tournoi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles