Tennis - ATP - Rome - Stefanos Tsitsipas domine Matteo Berrettini et rejoint Novak Djokovic en quarts à Rome

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un premier set très disputé, Stefanos Tsitsipas a déroulé pour dominer Matteo Berrettini en deux manches à Rome (7-6 [3], 6-2) jeudi. En quarts de finale, le Grec a désormais rendez-vous avec le n°1 mondial Novak Djokovic. Une première manche à couteaux tirés puis une deuxième à sens unique. Il y a eu deux parties bien distinctes, jeudi, lors du quart de finale entre Stefanos Tsitsipas et Matteo Berrettini au Masters 1000 de Rome. Dans la première, les deux hommes se sont montrés intraitables sur leurs mises en jeu et ont dû se départager au tie-break. Le Grec a su saisir sa chance et a, ensuite, largement pris le dessus (7-6 [3], 6-2) sur son adversaire du jour. A-t-elle doublé ou non ? En rentrant aux vestiaires, l'Italien se posait sans doute cette question à propos de son amortie dans le jeu décisif alors qu'il était mené 5-3. Tsitsipas a semblé très juste pour remettre ce coup mais l'arbitre n'a pas bronché et Berrettini, surpris, a totalement manqué sa remise et offert trois balles de set au vainqueur de Monte-Carlo.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette erreur d'inattention a offert un avantage décisif au Grec mais l'Italien pourra regretter, aussi, les deux coups précédents sur lesquels il s'est manqué en allant chercher un décalage en coup droit. Rageant, vu ce qu'il avait montré jusqu'alors dans ce premier acte en ne cédant qu'un seul point sur ses mises en jeu avant le tie-break. Il n'a pas su maintenir cette excellence dans les derniers instants et finalement cédé la manche face à un Tsitsipas imperturbable. Djokovic en quarts pour Tsitsipas La suite a été plus compliquée pour l'Italien, plus facile pour le Grec. Finaliste à Madrid la semaine dernière, Berrettini a commencé à manquer d'énergie et à baisser en intensité. Tsitsipas en a profité pour s'offrir sa première balle de break du match et chiper la mise en jeu adverse d'entrée de deuxième set. La tête de série n°9 a eu une courte révolte mais les jambes ne répondaient plus et les fautes se multipliaient un peu trop pour espérer renverser la situation (20 fautes directes contre seulement 7 pour son adversaire). Qualifié pour les quarts de finale, le Grec confirme sa bonne forme depuis le début de la saison sur terre battue. Après avoir joué (et perdu) face à Rafael Nadal en finale à Barcelone, il va affronter Novak Djokovic en Italie. Un test XXL, pour les deux joueurs. lire aussi Le tableau du tournoi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles