Tennis - ATP - Sofia - Gaël Monfils se qualifie haut la main pour la finale à Sofia

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vainqueur de l'Américain Marcos Giron, samedi, en demi-finales du tournoi ATP 250 de Sofia (7-5, 6-0), Gaël Monfils aura dimanche l'occasion de conquérir le 11e titre de sa carrière. Gaël Monfils n'aura jamais aussi peu transpiré pour atteindre une finale que celle pour laquelle il s'est qualifié, ce samedi, à Sofia. Exempté de premier tour parce que tête de série n°2, vainqueur par forfait (Ilya Ivashka) de son deuxième tour puis en 49 minutes de son quart de finale, vendredi, contre l'Italien Gianluca Mager (6-2, 6-2), le n°1 français a vécu une semaine très light. Samedi, le 20e joueur mondial a dominé l'Américain Marcos Giron en 1h03, s'envolant dans la deuxième manche après un premier set moyen (7-5, 6-0).

Le Français s'est compliqué un peu la vie tout seul, pendant la première demi-heure de ce match à huis clos (aucun spectateur à Sofia cette année), en commettant un chapelet de fautes directes qui permirent à Giron de se détacher (4-2). À vingt-huit ans, ce dernier, 67e mondial cette semaine, a atteint le meilleur niveau de sa carrière en 2021, en s'appuyant sur un tennis solide et sans risque ainsi que sur une condition physique impeccable. Des qualités essentielles mais insuffisantes face à un Monfils au tennis à l'endroit. 17e saison d'affilée avec au moins une finale au compteur Une fois que le Français a décidé de s'avancer un peu et d'utiliser à bon escient cette puissance supérieure qui lui permet de créer des brèches de partout et face à n'importe qui, il est devenu très difficile pour le contreur américain de faire le poids. Au deuxième set, Monfils n'a perdu que quatre points ! lire aussi Le tableau du tournoi de Sofia « Marcos a été super solide au début et je ne trouvais pas de solution, reconnut le Français juste après sa balle de match, mais après j'ai trouvé. Je me suis un peu avancé dans le court, j'ai varié et je suis content de m'en être sorti. Et je suis bien sûr heureux d'avoir une chance de conquérir un nouveau trophée. » Ce serait son 11e ! Le voilà en finale pour 32e fois de sa carrière, ce qui lui vaut aussi de poursuivre une superbe série lancée en 2005 : cela fait désormais 17 saisons d'affilée au cours desquelles Gaël Monfils, 35 ans, dispute au moins une finale sur le circuit principal. Pas si inconstant que ça... lire aussi Toute l'actualité du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles