Tennis - ATP - Trois choses à savoir sur Carlos Alcaraz, la nouvelle pépite du tennis espagnol

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Carlos Alcaraz s'est offert Albert Ramos-Vinolas lundi soir à Rio. Sa première victoire sur le circuit ATP, à seulement 16 ans. Une bataille âpre et intense de 3h36, puis la délivrance. Carlos Alcaraz a fait preuve d'un aplomb impressionnant pour venir à bout de son compatriote Albert Ramos-Vinolas, tête de série n°7 du tournoi de Rio (7-6 [2], 4-6, 7-6 [2]). Le Murcien est devenu le premier joueur né en 2003 à gagner sur le circuit. Il s'était déjà distingué en avril 2019 en étant le premier 2003 à passer un tour en Challenger à Alicante.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Alcaraz a remporté son premier match à 16 ans et 288 jours, dans un tournoi classé ATP 500 qui plus est. Une précocité à ce niveau plus grande encore que son illustre compatriote Rafael Nadal. Le Majorquin avait ouvert son compteur sur un tournoi ATP 500 à « seulement » à 16 ans et 322 jours. Le Taureau de Manacor avait obtenu ce premier succès contre Juan Antonio Marin (6-0, ab.) à Barcelone en avril 2003. Le tableau du tournoi de Rio de Janeiro Carlos Alcaraz est à bonne école puisqu'il est entraîné par l'un des meilleurs joueurs espagnols de l'ère Open : Juan Carlos Ferrero. Ancien numéro 1 mondial, Ferrero a marqué l'histoire du tennis ibérique. Il a notamment remporté Roland-Garros en 2003 ainsi que trois éditions de la Coupe Davis (2000, 2004 et 2009). Il a également triomphé à Monte-Carlo (2002 et 2003), Rome (2001) et Madrid (2003). Retraité depuis 2012, Ferrero fait désormais profiter la nouvelle génération de son expérience. Avec réussite.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles