Tennis - ATP - Vienne - Alexander Zverev domine Frances Tiafoe et s'impose en finale à Vienne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Allemand Alexander Zverev a remporté dimanche la finale de l'ATP 500 de Vienne en se montrant plus percutant et plus constant que l'Américain Frances Tiafoe (7-5, 6-4). Extrêmement solide et incisif depuis le mois d'août et, notamment, son titre olympique à Tokyo, Alexander Zverev a ajouté dimanche une jolie ligne à son palmarès en remportant le titre de l'ATP 500 de Vienne. Plus fort en finale que l'Américain Frances Tiafoe (7-5, 6-4 en 1h35), l'Allemand décroche ainsi son dix-huitième titre individuel, à 24 ans.

Impeccable au service (onze aces dans la seule première manche, dix-neuf au total), mobile, vigilant, il a su contrer la fougue un peu plus rigide de son adversaire américain, pourtant auteur d'une semaine somptueuse en Autriche, où il aura cueilli tour à tour de Stefanos Tsitsipas, Diego Schwartzman et Jannik Sinner. Mais Tiafoe (49e) a encaissé un service gagnant sur sa seule balle de break du deuxième set, à 4-4 puis, dans le jeu suivant, Zverev, sur un retour parfait de revers long de ligne est venu chercher le break blanc de la victoire. En favori à Bercy « Je n'avais pas super bien commencé la semaine, a admis le numéro 4 mondial juste après son succès et juste avant la remise du trophée par Thomas Muster, mais voilà, c'est le cinquième titre de ma saison et j'ai gagné en 2021 les JO, deux Masters 1000 et deux ATP 500, ce n'est pas facile d'imaginer beaucoup mieux. » Vainqueur de vingt-quatre de ses vingt-six derniers matches et de toutes les finales (5) qu'il a disputées cette année, Zverev, à qui il manque tout de même toujours un titre du Grand Chelem, va maintenant débarquer à Paris dans la peau d'un favori, lui qui avait atteint la finale au POPB l'an passé. lire aussi Le tableau de Vienne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles