Tennis - Cornavirus - Kyrgios demande l'annulation de l'Open d'Australie puis se ravise

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Australien Nick Kyrgios a tenté de préciser sa pensée mardi après avoir fait vivement réagir les autorités australiennes en demandant l'annulation de l'Open d'Australie de tennis. Le volcanique Nick Kyrgios a créé des remous lundi en estimant que le tournoi du Grand Chelem, prévu en janvier, ne devrait pas se tenir, par respect pour les habitants de la ville hôte Melbourne, qui ont connu 260 jours de confinement depuis le début de la pandémie et peinent toujours à endiguer le virus. « Combien de temps (Melbourne) a été confinée, 275 jours ou quelque chose comme ça ? », a-t-il interrogé sur son podcast, No Boundaries. lire aussi Toute l'actualité du tennis Le ministre des Sports de l'État du Victoria, où se trouve Melbourne, a réagi en disant ne « pas pouvoir suivre la logique » de Kyrgios. « Nous avons eu un long confinement, donc l'Open d'Australie ne devrait pas avoir lieu ? Je ne suis pas sûr de bien suivre. Je pense que c'est le contraire qui s'applique », a-t-il déclaré à la presse. Nick Kyrgios « Dire que je voudrais l'annulation de l'Open d'Australie, c'est une phrase sortie de son contexte » Quelques heures plus tard, le tennisman est revenu sur ses propos dans une vidéo postée sur Instagram. « Dire que je voudrais l'annulation de l'Open d'Australie, c'est une phrase sortie de son contexte. C'est pour les habitants de Melbourne qui ont connu l'enfer, a-t-il précisé. Je pense qu'il y a eu 275, presque 300 jours de confinement, votre liberté vous a été confisquée ». Le tournoi s'est tenu cette année, mais les joueurs étaient soumis à une quarantaine de deux semaines en hôtel, la présence du public était limitée et un confinement de cinq jours a été mis en place au mitan de la compétition. Les organisateurs sont confiants sur la tenue de l'édition 2022, les joueurs entièrement vaccinés pouvant entrer sur le territoire sans quarantaine ni bulle sanitaire. Aucune exemption ne sera accordée aux joueurs non vaccinés, a prévenu le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews, jetant un doute sur la participation du Serbe Novak Djokovic, neuf fois titré à Melbourne et qui refuse de dire s'il est vacciné ou non.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles