Tennis - Coupe Davis - Sébastien Grosjean, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis :

L'Equipe.fr
L’Equipe

En attendant de démarrer mardi (11 heures) face au Japon, le capitaine de l'équipe de France raconte les premières impressions sur cette nouvelle Coupe Davis. Sébastien Grosjean (capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis) : « La préparation s'est bien passée, on est arrivé mercredi soir, pour se régler. Le site est confortable, avec sept courts d'entraînement. Dans les vestiaires (des Algeco fonctionnels), il y a de la place. On peut même manger si on le souhaite. Les joueurs sont agréablement surpris. C'est unique, spécial, un peu comme aux JO avec toutes les nations au Village. Le dîner officiel, c'était particulier avec les 18 pays à table. Coupe Davis : Medvedev déclare forfait Il y a toujours une attente autour de l'équipe de France. On est ambitieux et on ressent cette pression positive. On a envie d'être là, l'ambiance est excellente. Il y a toujours ce privilège et cet honneur de jouer pour la France. On est là avec beaucoup d'énergie. Jo (Tsonga), je le sens très motivé, sur le court ou en dehors, il a retrouvé son niveau de jeu, la confiance et l'envie. Gaël (Monfils) est arrivé samedi. C'était un peu long à Londres, avec une situation difficile de remplaçant. Mais il s'est entraîné là-bas en gardant le rythme. Il s'entraînera cet après-midi. « Je suis impatient que ça démarre, parce qu'avec ce format, on a attendu toute l'année... » En ce qui concerne Herber et Mahut, j'avais fait ma sélection avant qu'il ne rejoue très bien (ils sont en finale du double du Masters à Londres). Quand on a gagné tous les tournois du Grand Chelem, c'est qu'on fait partie des tout meilleurs en double. C'est un plus de les avoir en grande forme, évidemment. Et moi ? Je succède à des noms prestigieux, à des capitaines qui ont apporté énormément. C'est une fierté. Je suis impatient que ça démarre, parce qu'avec ce format, on a attendu toute l'année... Je peux comprendre la déception de l'association des supporters (qui a décidé de boycotter la compétition). Mais les joueurs répondent présent. Je l'avais annoncé dès que j'avais pris ce poste-là. J'espère qu'on fera une super Coupe Davis et que nos supporters viendront la prochaine fois. Car on en a vraiment besoin. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi