Tennis - Disparition - Mort de Shirley Fry, victorieuse de tous les tournois du Grand Chelem

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Américaine Shirley Fry, décédée le 13 juillet à l'âge de 94 ans, avait remporté Roland-Garros en 1951 avant de triompher à Wimbledon, Flushing Meadows et Melbourne pour... quatre titres du Grand Chelem au total. Elle n'en a gagné qu'un seul à chaque fois, mais elle a gagné partout. Shirley Fry, décédée ce 13 juillet en Floride à 94 ans, fait ainsi partie des dix femmes et huit hommes à avoir remporté les quatre tournois du Grand Chelem en simple. Un palmarès qui a notamment valu à la joueuse américaine d'être introduite au Hall of Fame en 1970. lire aussi Toute l'actu du tennis La joueuse américaine a également remporté douze tournois du Grand Chelem en double, la plupart avec sa compatriote Doris Hart, qu'elle a battue lors de son succès en simple à Roland-Garros en 1951. Mais Shirley Fry atteint le sommet de sa carrière quelques années plus tard, quand elle enchaîne de juin 1956 à janvier 1957 les succès à Wimbledon, à l'US Open et en Australie, période durant laquelle elle atteindra pour la seule et unique fois le rang de numéro 1 mondiale. Mariée dans la foulée de sa victoire à Melbourne, elle se retire aussitôt du haut niveau, à 30 ans, et ne se présentera donc pas Porte d'Auteuil où elle aurait pu tenter d'obtenir le Grand Chelem sur deux ans.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles