Tennis - Environ 400 000 euros d'aides fédérales pour Océane Dodin

L'Equipe.fr
D'après nos estimations, Océane Dodin, qui a refusé la sélection tricolore pour le barrage de la Fed Cup contre l'Espagne, a bénéficié durant sa carrière d'aides fédérales dont le montant total s'élève à 400 000 euros environ.

D'après nos estimations, Océane Dodin, qui a refusé la sélection tricolore pour le barrage de la Fed Cup contre l'Espagne, a bénéficié durant sa carrière d'aides fédérales dont le montant total s'élève à 400 000 euros environ.Océane Dodin n'a pas cédé : elle ne disputera pas les barrages de la Fed Cup contre l'Espagne, malgré sa sélection. «Je lui ai parlé avec mon coeur et mes tripes (...), j'ai donné tout ce que je pouvais, assure le capitaine Yannick Noah. Après, c'est son problème, pas le mien. Mon problème est de m'occuper de celles qui sont là». Soixantième joueuse mondiale, la Française s'expose ainsi à des sanctions pour «refus de sélection», comme le prévoit désormais la Fédération française de tennis (FFT).Océane Dodin, un cas d'école Quasi novice en Fed Cup (une seule présence sans jouer, l'an passé à Marseille), Dodin avait fait savoir, dès le début de l'année 2017, qu'elle n'était pas emballée à l'idée de rejoindre l'équipe de France. Elle a donc tenu parole. Mais il faut noter que la Tricolore a bénéficié, selon nos estimations, de près de 400 000 euros d'aides fédérales depuis le début de sa carrière : - 100 000 euros de bourses dans le cadre des programmes nationaux ; - entre 100 000 et 150 000 euros pour la mise à disposition d'un entraîneur national (Georges Goven) durant un an, entre 2014 et 2015 ; - environ 150 000 euros de gains consécutifs à l'attribution de wild-cards (5 dans des tournois du Grand Chelem, 7 dans des tournois français).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages