Tennis-fauteuil - ChF (F) - Pauline Déroulède : « J'ai dû aller chercher ce titre très, très loin »

·1 min de lecture

Pauline Déroulède a été sacrée championne de France de tennis-fauteuil pour la première fois ce dimanche à Grenoble. La Parisienne s'est imposée en finale face à Charlotte Fairbank (5-7, 7-5, 6-1). Pauline Déroulède a perdu une jambe dans un accident de scooter, en 2018. Dotée d'une prothèse à la jambe gauche, la Parisienne de 30 ans n'est entrée que depuis un an et demin dans l'univers du tennis-fauteuil. Dimanche, en dominant Charlotte Fairbank en finale des championnats de France, elle a fait un pas de plus vers l'énorme challenge qu'elle s'est fixé : les Jeux Olympiques à Paris en 2024. Pauline Déroulède (championne de France de tennis-fauteuil, au micro de la chaîne L'Équipe) : « C'est une sensation assez incroyable. Un premier titre c'est beaucoup d'émotions. Il était important d'être championne de mon pays avant de prétendre avoir un bon niveau à l'international. Je joue une copine, ma partenaire d'entraînement Charlotte Fairbank, ce n'est jamais facile. J'ai eu beaucoup de mal à me lâcher, à me libérer. Ça s'est joué au mental, j'ai dû aller chercher ce titre très très loin ». Charlotte Fairbank (vice-championne de France de tennis-fauteuil) : « Ce n'est pas passé loin au deuxième set. J'ai un peu lâché à 5-5. J'avais un peu mal à la main mais je ne vais pas chercher d'excuses. J'aurais dû tenir bon et rester concentrée dans le troisième set, ce que je n'ai pas fait. C'est une grosse déception, ce sera pour la prochaine fois ». Le point gagnant de la finale en vidéo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles